Actualité

Une brique de jus d'orange contre la précarité


par Laurie Veyrier
jeudi 6 mai 2021 à 06:44

Hier était inauguré à Illkirch-Graffenstaden le début de l’opération « jus de cœur », organisée dans l'ensemble des banques alimentaires de France. Environ 700 000 litres de jus de fruits seront distribués aux personnes dans le besoin. Une opération nationale lancée depuis l'Alsace.

Son N°3 - Une brique de jus d'orange contre la précarité

Sur les palettes déchargées par les bénévoles de la Banque Alimentaire du Bas-Rhin, ce sont 25 000 litres de jus d'orange qui s'apprêtent à être mises à disposition. Sur leur emballage figure la mention "Tout simplement solidaire". L'opération "Les jus de coeur" a été lancée à l'initiative du groupe de liquides alimentaires LSDH (Laiterie de Saint-Denis-de-l'Hôtel) et son président-directeur général Emmanuel Vasseneix. Il en a eu l’idée lors d’une visite dans une banque alimentaire.

Et là je suis arrivé à la banque alimentaire du Loiret effaré à la fois par cet engouement, ces bénévoles, ces gens qui travaillaient dans les différentes institutions,  puis par cette précarité qui montait. Qui montait chez les gens aujourd’hui crise covid ou non, amplifiée par la crise covid, chez les jeunes et là je me suis dit, on ne peut pas rien faire.

"Un produit plein de symboles"

S'en suit alors la naissance de l'opération "Jus de coeur". Le jus d’orange a été fourni par l’entreprise des Jus de Fruits d’Alsace (JFA), à Sarre-Union. Et au-delà de l’aspect régional, le choix de ce produit n’est pas anodin.

C’est un produit qui a pleins de symboles. C’est le soleil, le côté rayonnant, le produit du matin donc le peps avec la vitamine C. C’est la préservation des défenses immunitaires. Et on sait que les gens qui sont en situation précaire ont du mal à trouver une alimentation équilibrée. Et puis c’est le plaisir. Je pense que c’est tout ça qui est réuni. On s’est dit que l’on allait apporter du soleil dans les foyers, du soleil dans les cœurs. Et je pense que c’est ça qui effectivement est important.

La préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier, était présente pour lancer l'opération

Pour le président de la Banque Alimentaire du Bas-Rhin, Constant Reibel, l’initiative est d’autant plus importante cette année.

La demande de denrées alimentaires pour les plus démunis a explosé. Pour les produits secs, on a distribué 20% de produits de plus qu’en 2019 c’est à dire l’équivalent de 250 tonnes et il est évident que pour les distribuer, il faut les avoir. C’est une lapalissade mais pas une évidence. Et donc l’investissement d’entreprises comme celle qui était là aujourd’hui pour fournir à la banque alimentaire des denrées que ce soit des jus de fruits, des laits, ou d’autres entreprises sur d’autres produits, est tout à fait fondamentale pour poursuivre notre mission.

Emmanuel Vasseneix, PDG de LSDH.

L'an dernier, LSDH avait déjà participé à une opération similaire dans la distribution de briques de lait. Au total, ce sont environ 700 000 litres de jus d’orange qui seront cette fois acheminés dans 40 banques alimentaires en France. 

 


La banque alimentaire obligée d'acheter des denrées en 2020

Son N°2 - Une brique de jus d'orange contre la précarité

Dans le cadre de l'opération "jus de coeur", Constant Reibel est revenu sur l'année particulièrement chargée de la banque alimentaire du Bas-Rhin : 

Les banques alimentaires existent depuis 35 ans et notre ADN est de fonctionner sur la base des dons.  Mais cette année-ci la demande a explosé à un tel point qu’on n’a plus pu faire face et on a dû acheter des produits. Malheureusement, la banque alimentaire n’a pas de ressources financières cachées et on a dû faire appel à des soutiens. Et là on a eu une chance énorme, c’est que toute la société s’est rassemblée. Je parle de l’Etat, des collectivités locales, les entreprises privées et les particuliers qui ont été à nos côtés pour nous faire des dons pour pouvoir acheter les denrées alimentaires, que l’on a pu distribuer dans notre réseau de distributeurs, en faveur des plus démunis.


Dans le reste de l'actu...

Phalsbourg : du changement à la tête du 1er régiment d'hélicoptères de combat

il y a 2 h 21 min

Brevet 2022 : ''le premier examen important'' pour 12 088 Mosellans

il y a 22 h 28 min

Centrale Emile Huchet à Saint-Avold : une histoire qui a démarré en 1951

il y a 1 jour 29 min

Haspelschiedt : la fête de l’étang ouvre officiellement la saison ce week-end

il y a 1 jour 1 h 52 min

Saint-Avold : dans quelles conditions la centrale Emile Huchet va-t-elle pouvoir reprendre du service ?

il y a 1 jour 13 h 43 min

Sarreguemines : les inscriptions démarrent au conservatoire avec des nouveautés

il y a 1 jour 22 h 28 min

Sarreguemines : Louis Chedid, Imany ou encore Tryo au programme de la future saison culturelle

il y a 2 jour 2 h 21 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLe procès pour le meurtre de Sophie Le Tan se poursuit aux Assises de Strasbourg

il y a 1 h 17 min

Flash InfoChangement de chef à la caserne des pompiers de L’Hôpital 

il y a 1 h 17 min

Flash InfoLa soirée d’hier a été orageuse dans la région 

il y a 1 h 18 min

Flash InfoUn meurtre a eu lieu hier au sein du 16ème bataillon de chasseurs à pied de Bitche 

il y a 1 h 18 min

Flash InfoLe Tour de France de cyclisme passe par Radio Mélodie

il y a 13 h 16 min

Flash InfoLe fort de Schoenenbourg à Hunspach est en finale de l’émission « le monument préféré des français » 

il y a 13 h 17 min

Flash InfoUne grève a eu lieu chez Schott-VTF à Troisfontaines dans le Pays de Sarrebourg

il y a 13 h 18 min

Voir toute l'actu