Saga Behren : Arsène Kremer, l'homme qui fleurit la commune - Radio Mélodie

Initiative

Saga Behren : Arsène Kremer, l'homme qui fleurit la commune


par Cédric Kempf
lundi 8 novembre 2021 à 05:06

Cette semaine, la rédaction a décidé de s’intéresser de plus près à la commune de Behren-lès-Forbach

Fini les clichés de ville morose, sans activité et dangereuse. Une autre image est en train de fleurir à Behren. Et c’est le bon verbe à utiliser, puisque le paysage est en train de devenir plus vert et coloré.

Son N°1 - Saga Behren : Arsène Kremer, l'homme qui fleurit la commune

La commune peut compter sur Arsène Kremer, le nouveau responsable du service des espaces verts.

Il y a des défauts à corriger, et ça se comprend. Les aménagements qui ont été faits il y a 20, 25, 35 ans ne sont plus à l'ordre du jour, donc il y a des arbustes qui n'ont plus rien à faire sur la commune, qui ne ramènent aucune plus-value, au contraire.

Arrivé il y a seulement 6 mois, il n’a pu réaliser que des changements modestes mais qui se remarquent. C’est le cas au rond-point Nord vers Oeting.

Tant au niveau espaces verts et fleurissement avec l'utilisation de plantes vivaces, et en même temps sécuriser le rond-point, beaucoup de voitures traversaient le rond-point donc on a mis un enrochement planté.

Le rond-point Nord de Behren qui est habillé de fleurs et très prochainement décoré pour Noël

Pour la saison 2022, c’est toute une stratégie qui se met en place.

On essaye de faire du fleurissement sur les zones stratégiques, tout ce qui est bacs, "zones de prestige"... Et les zones extérieures qui sont plus un peu plus extensives, c'est plus un fleurissement naturel qui demande beaucoup moins d'entretien et d'eau.

Arsène veut rajouter des dahlias et des tubercules pour un fleurissement évolutif. Dès le printemps, on verra les premiers effets de son travail.

Il y a 8000 ou 9000 bulbes qui vont arriver sur la commune de Behren, qu'on va planter, et c'est des bulbes qui se naturalisent donc on va les planter, elles vont rester en place et chaque année, sans plus rien faire, elles vont revenir.

Au premier plan, le travail de Arsène Kremer. Au second plan, les vieux arbustes qui vont petit à petit disparaître

Sur le plus long terme, les habitants pourront se réapproprier les espaces verts grâce à un gros projet.

Il y a, à peu près, 15 hectares d'espaces verts sur la commune qui vont être renaturés, remodifiés avec en priorité les jardins ouvriers 1 qui vont être réhabilités, avec des nouveaux cabanons, avec des plantations, avec carrément un aménagement nouveau.

Behren se met donc au vert mais aussi à un ensemble de couleurs. Un investissement qui vaut le coup.

C'est pas un luxe en fait, je pense que c'est même une nécessité pour les gens d'avoir des espaces agréables.

Au total, ce sont 8 personnes qui ont la lourde charge de redorer le fleurissement à Behren.

Le fleurissement de Behren entre dans une phase de repos avant le retour du printemps dans quelques mois

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.