Politique

En Moselle, la gauche veut s'unir pour contrer l'extrême droite


par Margot Benabbas
mardi 3 mai 2022 à 05:03

En Moselle, la gauche souhaite faire alliance pour les législatives. Dans une déclaration commune, Europe Ecologie Les Verts, le Parti socialiste et le Parti communiste français annoncent vouloir présenter des candidats d’union aux législatives.

Jacques Maréchal, secrétaire départemental du PCF fait partie des signataires.

Son N°1 - En Moselle, la gauche veut s'unir pour contrer l'extrême droite

Nous sommes favorables à des dynamiques de rassemblement. Je ne sais pas si on va y arriver mais l'objectif des signataires au niveau départemental c'est d'avoir une répartition équitable des circonscriptions entre les 4 organisations de gauche. L'accord risquerait d'être moins intéressant pour le Parti communiste en Lorraine, mais pour nous l'essentiel n'est pas là. 

L’essentiel pour le PCF c’est que la gauche ait des chances de gagner, même s’il doit y avoir peu de candidats du parti.

Michaël Weber, maire de Woelfling et premier secrétaire du PS en Moselle souhaite aussi un accord. Il est prêt à accepter qu’il n’y ait pas de candidat PS partout, quelle que soit la décision prise au niveau national.

Son N°2 - En Moselle, la gauche veut s'unir pour contrer l'extrême droite

Faisons confiance aux territoires pour s'organiser pour qu'effectivement, on ait des candidatures d'union sur l'ensemble des circonscriptions. Il y a 9 circonscriptions en Moselle, je pense qu'on pourrait très bien satisfaire les exigences de chaque organisation politique. C'est ce que je défends, malheureusement ce n'est pas ce qui est proposé, ce n'est pas ce qui est aujourd'hui partagé au niveau national. 

Si Jacques Maréchal nous assure qu’il suivra les consignes nationales du PCF, Michaël Weber, lui, est prêt à faire des alliances en Moselle quoi qu’il arrive. Sa seule exigence c’est que le PS ne soit pas laissé de côté, surtout qu'il y a de nombreux élus du parti sur le territoire. 

Faire barrage à l'extrême droite 

Derrière cette volonté de candidatures d'union, il y a notamment un objectif : celui de barrer la route du Rassemblement national. Le parti a réalisé des scores impressionnants à la présidentielle et Marine Le Pen est sorti en tête dans de nombreuses circonscriptions, notamment en Moselle-Est. 

Michaël Weber.

Son N°3 - En Moselle, la gauche veut s'unir pour contrer l'extrême droite

On a quand même 5 circonscriptions aujourd'hui en Moselle qui sont menacées par le Rassemblement national et je crois que l'objectif premier c'est de faire en sorte que la gauche soit présente dans ces 5 circonscriptions au second tour face peut-être aux candidats de la droite, nouvelle ou ancienne, LR ou LREM. L'objectif c'est de faire en sorte que le Front national, le Rassemblement national, l'extrême droite ne soit pas au second tour. Et je pense que, par le biais de cette union, c'est tout à fait possible. 

De son côté, le PCF a déjà décidé au niveau national de faire barrage au parti de Marine Le Pen à chaque fois. 

Son N°4 - En Moselle, la gauche veut s'unir pour contrer l'extrême droite

Le choix qui a été fait par les communistes localement, départementalement et nationalement, c'est de dire que dans les circonscriptions où il y a un danger RN, même sans accord nous avons décidé de ne pas présenter de candidat. Donc les circonscriptions de Sarreguemines, Saint-Avold, Forbach, sont dans cette situation. Là, il y a vraiment un danger, il est absolument indispensable que la gauche soit rassemblée dans ces 5 circonscriptions. 

Parmi les signataires, on ne retrouve pas La France Insoumise qui n'aurait pas de représentant local pour parler à la place de son leader Jean-Luc Mélenchon. Michaël Weber et Jacques Maréchal sont en tout cas d'accord pour que le parti qui a réalisé 22% au premier tour de la présidentielle ait une place importante parmi les 9 députés mosellans. 


Dans le reste de l'actu...

Saint-Avold : dans quelles conditions la centrale Emile Huchet va-t-elle pouvoir reprendre du service ?

il y a 7 h 10 min

Sarreguemines : les inscriptions démarrent au conservatoire avec des nouveautés

il y a 15 h 55 min

Sarreguemines : Louis Chedid, Imany ou encore Tryo au programme de la future saison culturelle

il y a 19 h 48 min

Sarralbe: les élèves de l'école primaire de Rech à la rencontre des cigognes

il y a 1 jour 8 h 5 min

Keskastel : les salariés de la station-service Total en grève

il y a 1 jour 10 h 28 min

Un programme festif et des nouveautés cet été à Europa-Park et Rulantica

il y a 1 jour 12 h 55 min

Hombourg-Haut : le gîte L’Écumoire labellisé Qualité MOSL

il y a 1 jour 14 h 19 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLe tennisman messin Ugo Humbert élimine le finaliste de Roland-Garros Casper Ruud au deuxième tour de Wimbledon

il y a 6 h 47 min

Flash InfoA Strasbourg, le procès de Jean-Marc Reiser jugé pour le meurtre de Sophie Le Tan se poursuit

il y a 8 h 24 min

Flash InfoLes salariés de Ford continuent de se mobiliser après la décision du groupe de ne pas construire la voiture électrique à Sarrelouis

il y a 9 h 8 min

Flash InfoStéphane Festor, le chef du restaurant La Table du boucher à Grosbliederstroff a une nouvelle fois été primé pour sa terrine

il y a 9 h 55 min

Flash InfoLe marché de l’été prend place à Sarreguemines

il y a 10 h 8 min

Flash InfoAurélie Muller termine au pied du podium sur le 10 kilomètres en eau libre lors des mondiaux de Budapest

il y a 10 h 11 min

Flash InfoL’été sera difficile dans le service de médecine de l’hôpital de Sarrebourg

il y a 13 h 7 min

Voir toute l'actu