Environnement

Alsace : un mois de mai marqué par la chaleur et la sécheresse


par Margot Benabbas
lundi 9 mai 2022 à 08:19

Météo Suivi Alsace est une association née en 2014. Il s'agit d'une équipe de bénévoles et leur mission est de sensibiliser le public face aux phénomènes météorologiques.

Son N°1 - Alsace : un mois de mai marqué par la chaleur et la sécheresse

Florian Knoll – Prévisionniste chez Météo Suivi Alsace

Vous nous annoncez pour cette semaine des températures estivales, on devrait même atteindre les 30°C, quand ça ? 

Effectivement, on annonce une semaine plutôt estivale sur une bonne partie de la France et en Alsace, dans le détail, les températures vont graduellement augmenter jusqu’à mercredi. Elles vont passer d’aujourd’hui à 24-26° en plaine, à 27-29 mercredi après-midi. Avec même, pourquoi pas, ponctuellement 30° du côté de Strasbourg. Ensuite, on aura une toute petite baisse vers jeudi/vendredi avec des températures encore assez élevées avant une remontée probable à l’horizon du week-end qui devrait être très chaud et ensoleillé.

Est-ce que ce sont des températures exceptionnelles ? Est ce qu’on va battre des records ?

Ce ne sont pas des températures exceptionnelles, par définition le printemps c’est une saison où on peut avoir de forts contrastes thermiques avec encore les dernières coulées froides et là, les premières remontées chaudes. Atteindre le seuil des 30° en mai ce n’est pas rare, c’est un peu moins banal quand ça arrive avant le 15 mai. C’est plutôt la précocité du seuil qui est à noter mais sinon on ne devrait pas battre de records cette semaine avec un record mensuel qui est quand même au-delà de 33°.

Le risque qui accompagne ces fortes chaleurs c’est la sécheresse, est-ce qu’on pourrait déjà être en manque d’eau ?

Effectivement, la chaleur va aggraver la situation sur le plan hydrique puisqu’elle va accroitre l’évapotranspiration des plantes qui vont du coup avec besoin de plus d’eau. La tendance pour ce mois de mai est plutôt assez nette : on partirait sur un mois sec et chaud. On devrait donc observer une sécheresse de surface qui va gagner du terrain et qui va même toucher les profondeurs ai niveau de la nappe. Pour cet été le manque d’eau est à craindre si la situation venait à se poursuivre.

Depuis l’été dernier il faut bien se dire que la pluviométrie a été systématiquement déficitaire en Alsace sauf le mois dernier en avril. Néanmoins, il faut souligner qu’elle a été très inégalement répartie sur le mois, puisqu’il a plus quasiment trois quarts de la pluviométrie en seulement 3-4 jours. Pour qu’il y ait une pluie efficace et qu’elle s’infiltre correctement dans les sols il ne faut pas qu’elle soit trop forte ou trop brève.

Votre association étudie les phénomènes météorologiques. La semaine dernière justement une tornade a été observée en Alsace. Est-ce que c'est exceptionnel ? 

Pour le coup, ça c’est déjà plus exceptionnel. Une tornade en Alsace, ce n’est pas inédit mais ça s’observe en moyenne tous les 5 à 10 ans. Donc c’est quand même quelque chose de pas banal du tout. La tornade dans le coin de Saverne a été relativement faible, EF0. Sur l’échelle de classement de la force des tornades on va de EF0 à EF5 et on peut la classer en EF0 avec des vents entre 105 et 137 km/h.

Si on doit faire un petit bilan de ce début 2022 qu’est ce qu’on peut dire au niveau de l’Alsace ? Est-ce qu’il a fait particulièrement chaud, froid, humide, venteux… ?

Ces premiers mois étaient excédentaires en moyennes de +1.5° avec une anomalie thermique assez importante notamment au mois de février ce qui a favorisé l’éclosion des arbres de manière précoce. Début avril on a eu un épisode de gel assez dommageable justement pour ces arbres fruitiers, en plus des épisodes venteux qui ont également touché l’Alsace en février et début avril.