Actualité
Achen : des visites dans un fort jamais ouvert au public
Actualité - Publié le samedi 15 septembre 2018 - Temps de lecture : 1 min

Photo : Florent De Brito

Auteur :
Par Florent de Brito

Ce week-end à Achen, on pourra découvrir un lieu qui n’a jamais été ouvert au public. En plein cœur de la commune, se trouve une casemate de la ligne Maginot. Fermée à la fin de la guerre, une petite armée de bénévole l’a retapé ces derniers jours pour l’ouvrir au public aujourd’hui et demain.

Hormis quelques pilleurs, il y avait des années que personne n’était entré à l’intérieur de cette casemate nord. Philippe Zimmer et plusieurs bénévoles de l’association pour la Mémoire et le Patrimoine de Achen ont arrangé pendant plusieurs jours cet édifice de 300m2.

0:00
0:00

 Et pendant ces journées, on pourra y découvrir les chambres de tirs, les tourelles ou encore ces dortoirs tellement exigus. Et au détour d’un couloir, une curiosité.

0:00
0:00

Le témoignage de la trentaine de soldats français basée pendant plusieurs mois dans cette casemate attendant l’ennemi allemand, un ennemi qui ne leur fera pas de cadeau en 1940. Pour visiter ce fort, rendez-vous aujourd’hui de 11h à 19h ou dimanche de 9h à 18h rue du Fort à Achen.

À noter que l’association pour la Mémoire et le Patrimoine de Achen est en train de retaper l’Ouvrage du Haut Poirier. Il sera aussi ouvert au public le 10 novembre sur réservation ici.

 


#actualité #achen #ligne #maginot #fort #casemate #patrimoine #15septembre2018

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.