Actualité


L'État veut mettre fin aux fraudes à la TVA de certains commerçants

L'État veut mettre fin aux fraudes à la TVA de certains commerçants

Photo d'illustration

Depuis le 1er janvier 2018, les commerçant ont l’obligation d’avoir un nouveau logiciel de caisse enregistreuse, un logiciel anti-fraude.

Ce logiciel trace tous les achats enregistrés par la caisse. L’objectif : empêcher les commerçants de frauder la TVA. Certains ne comptent pas cette TVA, donc ce qui revient à l’État, lorsque les clients payent en liquide. C’est un peu comme le travail « au black ». Cette fraude serait un manque à gagner de 10 millions d’euros pour l’État. Pascal Marron, administrateur des finances publiques adjoint, nous en dit plus :

Et si les commerçants ne respectent pas cette loi, il y a évidemment des sanctions :

Florent de Brito

| mardi 20 novembre 2018 à 05:00

Actualité

Nicole Beckerich serait ''très fière d'être la première femme maire de Sarreguemines''

12/11/2019

Actualité

Delphine : la chanteuse qui s'exporte en Jamaïque

12/11/2019

Actualité

Un escalier monumental made in Dieuze pour l'entreprise Huawei

11/11/2019

Actualité

Sortez les doudounes : un petit coup de froid va toucher la région cette semaine

11/11/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.