Actualité


Plus de 1000 cadres recherchent un emploi en Moselle-Est 

Plus de 1000 cadres recherchent un emploi en Moselle-Est 

Photo : Cédric Kempf - Radio Mélodie

On peut avoir un Bac +3 voire plus et être au chômage. La preuve avec ce chiffre énorme. 1007 cadres inscrits au Pôle Emploi de Moselle. Cédric Kempf en a rencontré quelques-uns.

Les freins à la reprise d’emploi des cadres

*Le manque de méthodes de recherche d’emploi est un frein au retour sur le marché du travail, les cadres les plus âgés et les jeunes diplômés se déclarant le plus souvent novices dans la recherche d’emploi : ils ont peu d’expérience, ou une expérience lointaine, dans la rédaction de CV et de lettre de motivation, ce qui est un obstacle pour un premier contact avec l’entreprise.

*Un réseau professionnel insuffisamment développé constitue un handicap du fait que le réseau tient une place clé dans le processus de recrutement pour :

 - permettre au candidat de recueillir de l’information sur les besoins des recruteurs : anticiper une candidature avant qu’une offre ne soit publiée, s’informer sur les attentes du recruteur.

- initier le lien de confiance entre le recruteur et le demandeur d’emploi.

* L’enfermement dans un secteur d’activité ou un métier lorsqu’on a une forte spécialisation dans un secteur ou une fonction très spécifique. Cela peut concerner les cadres les plus expérimentés ayant toujours travaillé dans une même entreprise ou les jeunes ayant eu peu ou une unique expérience professionnelle. Pour certains cadres, une reconversion vers un autre métier n’est pas envisagée suffisamment tôt tant ils sont spécialisés voire attachés à leur métier.

* Le découragement consécutif aux échecs successifs et à la difficulté d’en comprendre les raisons constitue un frein supplémentaire, le doute sur ses propres compétences venant accentuer les difficultés à convaincre les employeurs. Ce sentiment est d’autant plus vif qu’on prend conscience qu’on a sous-estimé la difficulté de la recherche et que le temps joue désormais en défaveur pour le retour à l’emploi : le chômage de longue durée envoie un signal négatif envoyé aux employeurs.

* Les représentations sociales afférentes à l’âge ont également été évoquées par les cadres comme étant un obstacle à la reprise d’un emploi : les plus expérimentés pensent que les employeurs les trouvent trop âgés et les jeunes femmes pensent être suspectées de vouloir fonder une famille et par voie de conséquence d’être moins disponibles pour leur emploi.

 

Cédric Kempf

| mercredi 12 décembre 2018 à 13:11 - Mise à jour le 13 décembre 2018 à 00:00

Actualité

Marianne de Sarreguemines va de l’avant après son cancer du sein 

15/10/2019

Actualité

Sarreguemines : 11000 panneaux solaires installés à Folpersviller d'ici 2021

14/10/2019

Actualité

Forbach : un ingénieur brûlé avec de l'acide nitrique

14/10/2019

Actualité

Strasbourg : deux enfants retrouvés morts

14/10/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.