Actualité


[TEMOIGNAGE] Retour sur l'arrestation et la garde à vue de Juan, gilet jaune à St-Avold

[TEMOIGNAGE] Retour sur l'arrestation et la garde à vue de Juan, gilet jaune à St-Avold

Photo : Julie Chaput

Jean Estevez, alias Juan, 62 ans, ancien mineur, ancien syndicaliste et gilet jaune depuis "l'âge de la conscience" comme il aime le dire. 

Juan a connu un samedi peu ordinaire. Tout a commencé samedi matin, lors de la mobilisation des gilets jaunes de St-Avold. Comme à leur habitude, ils se sont rendus au péage de l'A4 à St-Avold. "Pas pour casser, mais pour laisser passer les véhicules gratuitement" tient à rappeler ce porte-parole. En fin de matinée, Juan était en train de quitter la mobilisation pour se rendre à une manifestation à Nancy quand les gendarmes l'ont interpellé. Une des gilets jaunes a été blessée lors de cette arrestation. 7 jours d'ITT.

Juan revient pour nous sur cette arrestation et sur la garde à vue qui a suivi.

"L'arrestation, elle est violente pour moi. Parce qu'ils arrivent à huit ou neuf sur moi. Je leur demande pourquoi ils m'arrêtent, au même moment une autre gilet jaune leur pose la même question. Ils l'ont repoussé d'un revers de main, et ça je n'ai pas supporté... Alors c'est vrai que je me suis un peu rebellé. Mais il suffisait de parler et je les aurais accompagné à la gendarmerie. Je ne vois pas quel danger je pouvais représenter, pas besoin de me menotter..."

Les chefs d'accusation : rébellion, entrave à la liberté de circuler et mise en danger de la vie d'autrui.

"Je ne comprends pas tellement ces chefs d'accusation. Pour moi "entrave à la circulation" ça veut dire que je l'aurais bloqué, hors ce n'est pas ce qu'on a fait. Concernant la rébellion je la conteste. Je n'ai pas frappé, j'ai juste empêché qu'on me menotte. Et la mise en danger de la vie d'autrui, je ne comprends pas. Je n'ai forcé personne à venir au péage, ils sont venus de leur plein gré".

Comment s'est passée la garde à vue ?

"Je suis auditionné par un officier de police judiciaire. Ca se passe relativement bien. Je suis interrogé jusqu'à 18h environ. On m'accuse d'être le leader mais je leur explique que non. Je suis simple porte-parole. Je pensais sortir en fin de matinée, finalement on m'a placé en garde à vue pour la nuit. On m'a puni, c'est ce que m'a dit un gendarme. J'ai été auditionné une nouvelle fois le lendemain matin et je suis sorti vers 12h".

Comment jugez-vous vos relations avec la gendarmerie ?

"On a eu de bonnes relations. On a évidemment eu quelques accrochages avec certains gendarmes mais dans l'ensemble ça c'est relativement bien passé, à part lorsqu'on m'a mis les menottes. Je trouvais ça aberrant qu'on se mette à 8 sur moi".

Juan Estevez sera convoqué au tribunal le 8 juillet prochain.

Le mouvement continue

Après ce weekend mouvementé, les gilets jaunes de St-Avold sont toujours plus déterminés que jamais. Ils se sont retrouvés autour d'un bon plat ce lundi midi dans leur QG (quartier général) au niveau du rond-point de la zone commerciale de Longeville-lès-St-Avold. Parmi les gilets jaunes présents, il y avait Raymond qui n'attend rien des annonces d'Emmanuel Macron de ce soir, et surtout qui tient à rappeler que la situation n'a pas changé...

Après un weekend mouvementé, les gilets jaunes se sont rassemblés ce midi pour partager un repas. Photo : Julie Chaput

Julie Chaput

| lundi 15 avril 2019 à 14:16

Actualité

Sarreguemines : expulsé à quelques jours du Bac

15/06/2019

Actualité

Les gendarmes Mosellans sortent leurs jumelles la semaine prochaine

14/06/2019

Sport

Grosbliederstroff : Marine Marck sur TF1 pendant la coupe du monde féminine de football

14/06/2019

Actualité

Soirée colorée à Bettviller ce samedi soir

14/06/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.