Actualité
En 2017, le Grand-Est a perdu des habitants
Actualité - Publié le mardi 16 avril 2019 - Temps de lecture : 2 min

Photo : Insee

Auteur :
Par Camille Bazin

De moins en moins de naissances, de plus en plus de décès

D'après une enquête de l'Insee, avec une population estimée à 5 553 600 habitants au 1er janvier 2018, le Grand Est a perdu 13 000 habitants en un an. Le solde naturel se réduit toujours davantage (+ 3 900 en 2017 contre + 18 800 dix ans plus tôt) et ne compense plus le déficit migratoire chronique.
En 2017, 56 770 bébés sont nés dans la région, soit 1 710 de moins que l’année précédente. Le repli du nombre de naissances est avant tout dû à une moindre fécondité qui explique les deux tiers de la baisse, soit 1 180 naissances de moins. La diminution du nombre de femmes en âge de procréer, liée au vieillissement de la population, explique un tiers de la baisse, soit 530 naissances de moins.

Un taux de fécondité bas dans le Grand-Est

Dans la région, l’indicateur conjoncturel de fécondité s’établit à 1,72 enfant par femme en 2017, c’est le plus faible derrière la Nouvelle-Aquitaine (1,68) et la Corse (1,46).
En 2017, 52 850 personnes sont décédées dans la région, soit 990 de plus qu’en 2016. Le vieillissement des générations nombreuses du baby boom explique à lui seul la hausse du nombre de décès : il a entraîné 1 570 décès supplémentaires en 2017. En revanche les conditions de mortalité ont permis de faire baisser de 580 le nombre de décès.
Le vieillissement de la population touche tous les départements de la région. Néanmoins, le Bas-Rhin et le Haut-Rhin bénéficient encore d’un important excédent naturel, leur permettant de gagner de nombreux habitants depuis dix ans. De même, la population de l’Aube s’accroît sensiblement sur la période, grâce à un solde migratoire apparent positif. À l’opposé, les départements plus ruraux de la région - Vosges, Meuse, Ardennes et Haute-Marne - connaissent un fort déclin démographique, du fait d’un moteur naturel à l’arrêt et d’un manque d’attractivité.


#actualité #population #insee #statistique #baisse #fécondité #bébé #populationvieillissante #16avril2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.