Actualité


Bas-Rhin : condamné pour avoir frappé à mort le chat des voisins

Bas-Rhin : condamné pour avoir frappé à mort le chat des voisins

Un procès très attendu s'est déroulé hier au tribunal de Saverne. Un homme de 55 ans originaire de Innenheim était jugé pour cruauté envers un animal. Le 15 mai dernier, selon les DNA qui ont assisté au procès, il aurait frappé à plusieurs reprises la chatte de ses voisins à l'aide d'un bâton. 

Le prévenu qui s'est présenté au tribunal sans avocat a déclaré que le chat était entré en pleine nuit chez lui, ce qui a déclenché l'alarme : "J’ai eu peur d’un cambriolage, alors je suis descendu avec un bâton". La propriétaire de l'animal était dans sa salle de bain à ce moment-là. Elle aurait alors aperçu la scène à travers la fenêtre du voisin. L'étudiante de 21 ans raconte qu'elle l'a vu taper très fort vers le sol avec un bâton et qu'elle aurait entendu des gémissements. 

Au tribunal, l'homme a reconnu avoir donné au moins deux coups à l'animal dont le corps n'a jamais été retrouvé. Il a été condamné à 2 mois de prison avec sursis et une peine d'amende de 1000€ avec sursis. Il devra également verser des dommages et intérêts à la propriétaire de la chatte Rosa. 

Margot Benabbas

| jeudi 12 septembre 2019 à 11:20 - Mise à jour à 11:45

Actualité

Ehpad de Freyming-Merlebach, des lieux de vie pour le bien-être des résidents

20/01/2020

Actualité

Völklingen : Assoiffé, il vole une caisse de bières

20/01/2020

Actualité

51 635 visiteurs au musée Lalique de Wingen-Sur-Moder en 2019

20/01/2020

Sport

Open d'Australie : Ugo Humbert entre en lice

20/01/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.