Actualité


Forbach : deux quartiers de reconquête républicaine en bonne voie

Forbach : deux quartiers de reconquête républicaine en bonne voie

Photo : Julie Chaput

A l’heure où le gouvernement présentait son plan « anti-drogues » à Marseille ce mardi matin, les responsables de l’Etat, de la justice et de la police de Moselle présentaient les quartiers de reconquête républicaine (QRR) à Forbach.

« Des quartiers conçus pour être des laboratoires de nouvelles pratiques entre les services de police, dans le but d’être plus efficace et opérationnel », explique le Préfet de Moselle, Didier Martin.

Il s’agit d’un dispositif de la Police de sécurité du quotidien (PSQ) qui a pour objectif d’être au plus proche de la population, de lutter contre la délinquance et les trafics en déployant des moyens supplémentaires dans les quartiers choisis.

Forbach compte deux quartiers de reconquête républicaine depuis le premier semestre 2019 : Bellevue et Wiesberg. Ce sont les seuls en Moselle, et même les seuls en Lorraine. Neuf nouveaux fonctionnaires de police sont venus gonfler les rangs du commissariat de la ville pour ce dispositif. Soit 10% de son effectif. Ils ont pour mission d’aller au contact de la population, mais pas seulement, ils ont aussi un rôle de dissuasion et d'autorité.

Carole Despres, Commissaire, chef de la circonscription de sécurité publique de Forbach.

A partir du mois d’octobre dans le cadre de la PSQ, des permanences seront mises en place dans des locaux publics pour rencontrer et écouter les citoyens.

Un trafic de stupéfiants démantelé au Wiesberg

Ce travail décloisonné entre les services de police a abouti a davantage d’efficacité, notamment avec le démantèlement récent d’un trafic de stupéfiants au quartier du Wiesberg. Si l’enquête a démarré bien avant la mise en place des QRR, ces derniers auront été un accélérateur dans cette affaire, notamment ces derniers jours.

Tout a commencé en octobre 2018. La police judiciaire de Metz obtient des informations sur des personnes suspectées de diriger un trafic de drogues au Wiesberg. En novembre 2018, une information judiciaire est ouverte à Sarreguemines. La présence sur le terrain et les investigations menées tout au long de l’année auront finalement permis d’identifier 15 personnes de Forbach mais aussi de l’extérieur notamment de région parisienne.

Le 10 septembre 2019, 14 individus sont interpellés. Deux ont été relâchés. Six ont été placés sous contrôle judiciaire et six autres ont été incarcérés. La 15ème personne n’a été interpellée qu’hier matin. Elle sera déférée en fin de journée ce mardi, ou ce mercredi matin.

Les perquisitions sont impressionnantes : 45 525 euros, 26 kg de cannabis, 316 g de cocaïne ainsi que 5 véhicules.

« L’équipe qui a été démantelée c’est l’équipe qui contrôlait le trafic de stupéfiants du Wiesberg. Une saisie de 26 kg, c’est une saisie importante pour la taille de ce quartier. Cela prouve bien qu’on est vraiment face à une équipe qui avait une très grosse activité en matière d’achat et de revente de stupéfiants », commente le Procureur de la République de Sarreguemines, Jean-Luc Jaeg.

Cette opération aura mobilisé 94 fonctionnaires au total : 37 de Forbach, 20 du Groupement interministériel de recherche, 19 de la police judiciaire de Metz et enfin 18 de la BRI de Metz et Strasbourg.

Ce type d’opération est amené à se renouveler selon le Préfet de Moselle, Didier Martin. Il faut maintenir la pression.

L’enquête autour de ce trafic de stupéfiants va se poursuivre. C’est désormais au juge d’instruction de tenter de faire la lumière sur cette affaire.

Jean-Luc Jaeg, Procureur de la République de Sarreguemines.

Unir ses forces

Pour arriver à un tel résultat, il faut travailler main dans la main, en collaboration, unir ses forces. Cette opération à Forbach a donc été menée dans le cadre d’un pilotage renforcé. C’est une première expérimentation d’une méthode de travail qui vient de Marseille. Elle a été mise en place en automne 2018 sur Forbach.

Franck Dannerolle, commissaire divisionnaire, chef de l’antenne de la police judiciaire de Metz.

 

 

 

 

 

 

 

Julie Chaput

| mardi 17 septembre 2019 à 13:50 - Mise à jour à 18:06

Actualité

Folkling : 1100 spectateurs pour les acteurs bénévoles de la marche frissonnante

13/10/2019

Actualité

Henriville : appel aux dons à destination du Togo

13/10/2019

Actualité

Saint-Avold : une famille relogée après un incendie

13/10/2019

Actualité

Christophe Duverne, nouveau sous-préfet de Sarrebourg/Château-Salins

12/10/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.