Actualité


Viande contaminée en France, Foodwatch réclame le droit de savoir  

Viande contaminée en France, Foodwatch réclame le droit de savoir  

Photo : Adobe Stock

Hier, mardi 15 octobre, l’ONG Foodwatch a mis en lumière une affaire inquiétante de viande contaminée qui serait vendue en France. 

Il s’agit de produits de charcuterie fabriqués par l’entreprise Wilke, une entreprise allemande, qui serait contaminée à la listéria, une bactérie qui provoque la listériose (maladie infectieuse).

Dans un communiqué, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation annonce avoir été alerté le 2 octobre de cette contamination. Toujours selon ce communiqué les lieux qui auraient été fournis sont principalement des restaurants commerciaux, hôtels, traiteurs, associations, charcuteries, une péniche de croisière et deux maisons de retraite. Onze départements français sont concernés dont la Moselle et le Bas-Rhin.

Toujours selon ce communiqué « Les quantités distribuées en France sont faibles, elles ne représentent que quelques kilos de marchandise selon les établissements. À ce jour, aucun malade en lien avec cette alerte n'a été identifié. »

Oui mais …

En Allemagne, trois personnes sont décédées suite à la consommation de viande contaminée à la Listeria contenue dans une pizza salami ou des saucisses provenant de cette même entreprise.

Foodwatch alerte sur les proportions alarmantes que prend cette nouvelle affaire. L’entreprise Wilke, située au nord du länder de Hesse, est aujourd’hui à l’arrêt. Elle a fourni de la viande à près d’une trentaine de pays en Europe et dans le monde entier (Japon, Etats-Unis, Liban, etc.). En Allemagne, des hôpitaux, des cantines mais aussi Ikea figurent parmi les clients de Wilke. Sous la pression, les autorités allemandes ont finalement communiqué la liste de plus d’un millier de produits rappelés mais pas encore le détail de tous les clients de Wilke qui ont reçu la viande potentiellement contaminée.

Malgré de nombreuses relances de Foodwatch, la DGAL (Direction Générale de l’Alimentation) n’a toujours pas donné plus de précisions concernant cette viande contaminée. On ignore pour l’heure la quantité de viande importée et si tout a été récupéré. Dans un mail envoyé à Foodwatch la DGAL affirme que « les consommateurs sont informés par la communication qui est faite par affichette. Nous n'avons pas à ce stade d'informations qui justifient un communiqué de presse national en France. »

Foodwatch Allemagne a lancé une procédure juridique pour exiger la totale transparence sur les clients de Wilke et circuits de distribution.

Foodwatch France a lancé une pétition intitulée « Opacité et impunité face aux scandales alimentaires, ça suffit ! ». Pour l’heure, plus de 20 600 personnes ont déjà signé.

Camille Bazin

| mercredi 16 octobre 2019 à 13:57 - Mise à jour à 14:00

Actualité

Sandrine, en route vers le Top de Colmar

12/11/2019

Actualité

Strasbourg : un séisme de magnitude 3,3 mesuré

12/11/2019

Actualité

Nicole Beckerich serait ''très fière d'être la première femme maire de Sarreguemines''

12/11/2019

Actualité

Delphine : la chanteuse qui s'exporte en Jamaïque

12/11/2019

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.