Actualité


De Saint-Avold au Qatar, elles nous racontent leur expérience

De Saint-Avold au Qatar, elles nous racontent leur expérience

Six lycéennes de Saint-Avold ont représenté la France à l’International junior science olympiad au Qatar en décembre dernier. Un mois plus tard nous les avons rencontrées.

Elles n’ont que 15 ans, sont en seconde au lycée Charles Jully de Saint-Avold et savent déjà résoudre des problèmes de niveau bac +1 … Camille a rencontré Lou, Anaëlle, Juline, Sonia, Pauline et Line après leur participation aux Olympiades Internationales de Science Junior.

« On voulait plus repartir »

À peine rentrées, elles veulent déjà repartir. Les six lycéennes qui ont participé à ce prestigieux concours de science au Qatar ne gardent que de bons souvenirs « J’ai beaucoup aimé parce qu’on a pu rencontrer des personnes de tous les pays, ce sont des personnes qu’on n’aurait jamais pu rencontrer par nous-même » nous confie Line. Un avis partagé par ses 5 coéquipières.

Durant 10 jours, début décembre, les lycéennes ont alterné entre épreuves et loisirs dans un pays qu’elles ont découvert avec d’autres lycéens du monde entier.

Elles ont pu visiter une université, des musées mais aussi aller se détendre à la plage tout en faisant connaissance avec les autres participants du concours. Il paraitrait même que certaines « affinités » se soient créées mais là-dessus on n’en saura pas plus …

Une équipe 100% féminine

En plus d’être la seule équipe française, l’équipe de Saint-Avold était la seule équipe composée uniquement de filles, « on voulait au moins la mixité et il s’avère que quand on a fait la liste des meilleurs élèves pour ce concours les 10 premiers de la liste étaient des filles » nous confie Tanguy Saibi, professeur et initiateur du projet.

Des élèves issues de la section High Bac

Il faut savoir que pour ce concours Tanguy Saibi n’a pas fait son choix au hasard. Les lycéennes sont issues de la section High Bac ; elles pratiquent la physique et la chimie en anglais. Un classement a été fait parmi tous les élèves de cette section avant même la rentrée de septembre grâce à l’aide de leurs anciens collèges respectifs en prenant en compte leur niveau en science et en anglais sans oublier la maturité des candidates.

Le plaisir avant tout

Si nos six lycéennes ont travaillé dur pendant plusieurs mois pour se préparer au concours elles y sont surtout allées dans l’optique de s’amuser ce qui n’était pas le cas de la plupart des équipes. « Quand on voit ce que font les équipes dans d’autres pays comme les Chinois qui se préparent comme des dingues c’était impressionnant » nous raconte Tanguy Saibi, « Nous on est arrivés comme des touristes au milieu d’une guerre froide » plaisante Anaëlle.

C’est d’ailleurs cette dernière qui ramène une médaille cette année. Une médaille de bronze qu’elle partage volontiers avec ses coéquipières.

 

Camille Bazin

| mardi 7 janvier 2020 à 19:08 - Mise à jour le 8 janvier 2020 à 06:43

Actualité

Metz : des syndicats appellent à manifester contre les violences policières

03/06/2020

Actualité

Sarreguemines : Les Petits Frères des Pauvres n'ont jamais arrêté de veiller sur les personnes isolées

03/06/2020

Actualité

Les Forbachois réinvestissent les terrasses du centre-ville

03/06/2020

Actualité

Moselle : des masques offerts pour le second tour des Municipales

03/06/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.