Actualité


Incendie à Lemud, « les secours ont été rapides et efficaces »

Incendie à Lemud, « les secours ont été rapides et efficaces »

Photo : Shutter Stock

Dans un article paru la semaine dernière sur notre site internet, dans lequel nous faisions le point sur l’état de la grève des sapeurs-pompiers en Moselle, nous avons relayé un propos du syndicat CGT concernant un incendie d’habitation à Lemud près de Rémilly qui aurait pu être mieux maitrisé.

Le SDIS de la Moselle a tenu à revenir sur cette opération.

Le Lieutenant-Colonel Michaël Schmitt, responsable du Pôle Métier du SDIS de la Moselle :

Le centre opérationnel a été prévenu lundi soir dernier d’un feu de maison d’habitation sur la commune de Lemud. Les secours ont été déclenchés trois minutes après l’appel. Les secours provenaient des communes les plus proches où on trouve les sapeurs-pompiers disponibles à savoir Remilly et Aube. Un premier détachement s’est présenté sur les lieux à 23h00 soit 14 minutes après avoir été déclenché […].

14 minutes pour arriver sur un incendie c’est un déclenchement qui est de bonne facture pour le SDIS puisque les objectifs opérationnels qui sont fixés par un document validé par le préfet nous donne 20 minutes pour intervenir en cas de feu. On peut affirmer que les secours ont été rapides et efficaces et ils ont été d’autant plus rapide qu’on a pu compter sur une forte disponibilité des sapeurs-pompiers volontaires.

Les sapeurs-pompiers volontaires qui sont intervenus sur ce feu d’habitation ont d’ailleurs reçu ce mardi une lettre de félicitation pour leur intervention.

Le nouveau système de gestion opérationnel remis en cause

Depuis deux semaines, le SDIS utilise un nouveau système de gestion opérationnel qui tend à redécouper les zones d’interventions des casernes comme nous l’explique le Lieutenant-Colonel Michaël Schmitt.

Un système pas parfait mais qui tend à s’améliorer nous confie le lieutenant-colonel. Des ajustements sont faits comme dernièrement à Moyeuvre.

Pour le directeur du centre, le Colonel François Vallier les temps d’intervention n’ont pas été rallongés depuis la mise en place de ce nouveau dispositif il y a 14 jours. Il faut en moyenne 11 minutes aux secours pour intervenir.

Concernant la principale revendication des sapeurs-pompiers grévistes, à savoir le manque d’effectif, pas de changement. Depuis l’échec du dernier projet de recrutement de 120 personnes les discussions ne semblent pas aboutir.

 Il y a quelques jours une décision de justice concernant le temps de travail et l’obligation d’un repos de sécurité a été rendu en faveur du syndicat CGT. Les sapeurs-pompiers ne pourront plus enchaîner des gardes comme ils le faisaient parfois par le passé.

Les syndicats espèrent, par cette décision, faire accélérer le processus de recrutement.

 

Camille Bazin

| mardi 4 février 2020 à 11:43 - Mise à jour à 12:24

Actualité

Hoste, la porte d'entrée de la ligne Maginot Aquatique

12/08/2020

Insolite

''Notre région est la meilleure'' : grâce à ses activités insolites

12/08/2020

Actualité

Une Forbachoise portée disparue à Martigues suite à l'incendie

12/08/2020

Actualité

Dominique Castells, infirmière et dirigeante de Far Ambulances

12/08/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.