Actualité


Confinement à Sarreguemines : 6 patrouilles de police contrôlent les habitants

Confinement à Sarreguemines : 6 patrouilles de police contrôlent les habitants

Photo : Sarreguemines ville déserte à 17h ce mardi

12h00, le mardi 17 mars. C’est l’heure à partir de laquelle la population française doit respecter les nouvelles consignes de confinement annoncées par Emmanuel Macron. Les habitants doivent limiter au maximum de sortir de chez eux et ne doivent pas entrer en contact avec des amis/de la famille.

6 patrouilles à Sarreguemines...

A Sarreguemines, le commandant du commissariat de police Franck Stephan a décidé de déployer 6 patrouilles : 3 pédestres et 3 véhiculées. Leur mission est de contrôler les piétons et les automobilistes, vérifier qu’ils sortent pour des raisons autorisées. Par exemple, les groupes de plusieurs piétons doivent être dispersés car les groupes sont formellement interdits.

... et zéro amende

Pour l’instant, aucune verbalisation n’est mise en place dans la ville : « On espère ne pas avoir besoin de réprimer » insiste le commandant Franck Stephan. « Il faut faire prendre conscience aux habitants de la gravité de la situation ». Dans les prochains temps, si le confinement est bien respecté, il n’y aura donc toujours aucune amende. Ailleurs aussi, comme dans le secteur de la compagnie de gendarmerie de Forbach, l’heure est plutôt à la prévention qu’à la répression.

Sarreguemines ville fantôme

Nous nous sommes rendus dans le centre-ville de Sarreguemines ce mardi à 17h. Le confinement était plutôt respecté. Quelques personnes promenaient leur chien, couraient ou s'arrêtaient à un distributeur de billet mais les rues étaient presque désertes...

 

 

Margot Benabbas

| mardi 17 mars 2020 à 18:20 - Mise à jour à 18:39

Initiative

Boulay : un tatouage comme ''point final'' après un cancer du sein

19/10/2021

Société

Sarralbe : l'interdiction de certaines couleurs inquiète Manuela, tatoueuse, et ses clients

19/10/2021

Economie

Agglo de Saint-Avold : un projet de rénovation pour lutter contre les vieux logements

19/10/2021

Politique

Moselle : les règles s'allègent mais le préfet appelle au maintien de la vigilance

18/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.