Actualité


D'avantage de farine en sachet et moins de farine pour les boulangeries au moulin de Sarralbe

D'avantage de farine en sachet et moins de farine pour les boulangeries au moulin de Sarralbe

Photo : Atelier de mise en sachet - Margot Benabbas

Les achats de farine en grande surface ont explosé ces dernières semaines. Pour pouvoir faire de bons gâteaux à toute la famille pendant le confinement, de nombreux consommateurs se sont rués sur les sachets de farine. D'un autre côté, les farines allemandes et italiennes ont disparu de nos rayons pour laisser leurs places aux farines françaises. 

Alors forcément, ça s’est ressenti dans les moulins de tout le pays, et notamment à Sarralbe.

Le moulin de Sarralbe tourne à plein régime en ce moment, et Thierry Dubach, dirigeant des lieux et président des meuniers d’Alsace-Moselle l’assure : il n’y a pas de pénurie de farine. Et ça, même si la demande de farine en sachet pour les grandes surfaces a largement augmenté.

La demande a quasiment triplé au début de la crise, maintenant on est encore sur un doublement. Il faut savoir que ce marché ne représente que 5% des débouchés de la meuneries française. Donc même s'il triple, on n'a aucun souci pour fournir la farine. 

Pas de pénurie de farine en ce moment donc, mais un problème de main d’œuvre et de sacherie.

La petite sacherie pour le particulier demande beaucoup de main d'œuvre, puisque la plupart des moulins en France ne sont pas forcément super automatisés sur des lignes de sacherie donc nous y répondons en ayant besoin de beaucoup de main d'œuvre. Or, nous avons un souci de main d'œuvre comme tout le monde en ce moment du fait du taux d'absentéisme qui est un peu supérieur à la normale. 

Il y a actuellement 15% d’absentéisme au moulin de Sarralbe. Alors forcément, en production…

C'est le rush parce qu'il faut compenser les absences et aussi parce qu'on essaye de répondre malgré tout à la demande en sachets qui demande beaucoup de main d'œuvre. Nous avons réquisitionné nos commerciaux qui étaient confinés, puisqu'il n'est pas question de tourner en clientèle en ce moment. Et donc nous les avons fait revenir sur la base du volontariat, pour donner un coup de main à l'ensachage. 

Depuis le début du confinement, la production de farine en sachet a presque triplé pour les meuniers français. Mais d’un autre côté, ils doivent faire face à une baisse de production pour les farines de boulangerie. Les moulins perdent donc de l’argent.

Nous avons une baisse de l'ordre de 30% sur la fourniture des farines en boulangeries artisanales, ça ne compense même pas. 

A Sarralbe, on approvisionne 150 artisans boulangers. Et tous parlent d’une situation catastrophique en ce moment. Thierry Dubach a un message à faire passer :

Il faut soutenir la boulangerie artisanale si on veut que les boulangers s'en sortent et existent encore après la crise. Sinon j'ai peur qu'il y ait de la casse après la crise parmi ces petits commerçants, ça m'inquiète beaucoup.  

Au moulin de Sarralbe, 30 tonnes de farine sont produites chaque jour. En ce moment, ce chiffre est descendu à 20. Il faut savoir qu'il n'y a aucun problème d'approvisionnement au niveau des producteurs agricoles. Le problème c'est vraiment la main d'œuvre et la sacherie. Pour ce qui est du stock de sachet, il est par exemple très bas à Sarralbe. Il n'y a plus de sachets de 1kg et 2.5 kg mais seulement des sachets de 5 et 10 kg. Le moulin les vend directement aux particuliers tous les matins et chaque matin en ce moment il y a la queue.

 

Margot Benabbas

| mercredi 15 avril 2020 à 17:55 - Mise à jour à 18:58

Actualité

Les rassemblements limités à 30 personnes dans le Bas-Rhin et 10 personnes à Strasbourg

24/09/2020

Actualité

Feu d'habitation à Mainvillers : 1 homme et 7 chats incommodés par les fumées

24/09/2020

Sport

Nicolas Peifer est prêt à tout donner à Roland Garros

24/09/2020

Actualité

Série d'incendies à Forbach : un homme arrêté

23/09/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.