Actualité


À Sarrebruck, les restrictions et le coronavirus font débat

À Sarrebruck, les restrictions et le coronavirus font débat

Chaque week-end ou presque, des centaines de personnes se retrouvent devant le théâtre national de la Sarre pour protester. Les propos de Lisa Margardt, journaliste à Radio Salü.

Ici en Sarre et même dans toute l'Allemagne, des personnes descendent dans la rue, et ce sont vraiment des gens très différents, des familles aux radicaux, qui veulent simplement défendre leurs droits fondamentaux. Ils ne sont pas satisfaits des actions du gouvernement, notamment les restrictions sociales. Les manifestants veulent retrouver leur liberté habituelle et normale. Ils parlent de privation de liberté, de manipulation, de peur ou même d'une dictature corona. Il y a aussi quelques théoriciens du complot parmi les manifestants qui croient que le coronavirus n'existe pas. Ils continuent de parler de légendes selon lesquelles Bill Gates dirigerait la politique mondiale pour vendre des vaccins.

Une nouvelle mobilisation est prévue ce samedi à 15h.

Cédric Kempf

| jeudi 28 mai 2020 à 19:59 - Mise à jour à 20:02

Buzz - People

Que devient Arnaud, le candidat mosellan de Koh-Lanta ?

21/09/2021

Economie

Carburant : augmentation et retour à des prix d'avant crise

21/09/2021

Economie

Une année qui s'annonce relativement satisfaisante pour les agriculteurs de Moselle

20/09/2021

Société

Daniel Schwartz ''trimbale son clairon depuis l’âge de 9 ans''

20/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.