Actualité


Boom des ventes de poules pondeuses mais aussi des abandons

Boom des ventes de poules pondeuses mais aussi des abandons

Photo : Jean-Denis au marché de Sarralbe

Le confinement a entraîné un véritable boom des ventes de poules pondeuses. La pénurie d’œufs dans certaines grandes surfaces et la passion des Français pour la pâtisserie pendant le confinement ont fait exploser les ventes de poules pondeuses.

Nous avons rencontré Jean-Denis, éleveur de poules à Albestroff hier sur le marché de Sarralbe.

Tous les jeudis, c’est juste devant l’hôtel de ville de Sarralbe que Jean-Denis installe son stand. On y retrouve des œufs, du miel de la farine mais surtout des poules ! Sauf que ce matin, à 10h, il n’y avait déjà plus de volailles.

Là, ce matin je suis venu à 6h30 avec 40 poules, je n'en ai plus. Et j'en ai déjà 30 de commandées pour la semaine prochaine. 

Depuis le début du confinement, Jean-Denis n’a jamais vendu autant de poules.

Cette année c'est exceptionnel. D'habitude je vends les 1000 poules dans l'année, là je l'ai fait en deux mois et demi. Je n'en ai plus.  

Mais si les affaires marchent bien en ce moment pour l’éleveur, il est un peu en colère. Selon lui les acheteurs prennent trop l’adoption à la légère et il y a de nombreux abandons.

Ils achètent, ils achètent et puis ils les lâchent dans la nature au bout de 2 mois parce qu'ils ne savent plus quoi faire avec. C'est ça qui est malheureux. Encore la semaine dernière, quelqu'un m'a téléphoné parce qu'il y en avait sur l'autoroute. Ben oui, les gens ils achètent, ils se disent que c'est un jeu, une passion... Les gosses ils passent avec les parents : ''Mamie je veux une poule'', et comme j'en vends pas une, c'est que par 2, ben ils partent avec 2 et après ils savent plus quoi faire avec. C'est malheureux mais c'est comme ça.  

Si vous voulez acheter une poule, réfléchissez bien avant : ça prend du temps et il faut investir dans tout un équipement.

Jean-Denis vend ses poules 13€ elles ont 5 mois et demi, sont vaccinées et peuvent être vendues avec un carnet de santé. Vous pouvez le retrouver le jeudi à Sarralbe et le vendredi au marché de Saint-Avold. 

Margot Benabbas

| jeudi 11 juin 2020 à 17:18 - Mise à jour le 12 juin 2020 à 06:54

Actualité

Sarreguemines a lancé ses illuminations de Noël !

28/11/2020

Actualité

Sarreguemines : les pompiers du GRIMP se testent pour 2021

28/11/2020

Actualité

Forbach : un Festival de l’Avent 100% numérique

28/11/2020

Actualité

Rémelfing : les producteurs locaux vous attendent ce dimanche

27/11/2020

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.