Actualité


Du tennis de table avec un champion paralympique à la MECS de Petite-Rosselle

Du tennis de table avec un champion paralympique à la MECS de Petite-Rosselle

04Le champion paralympique de tennis de table Stéphane Molliens était de passage à Petite-Rosselle ce mardi matin. Il est allé rendre visite aux 17 enfants qui vivent à la Maison d’enfants à caractère social (MECS), dont il est le parrain. Au programme il y avait justement un tournoi de ping pong. Une rencontre qui s’inscrit dans le label « Terre de Jeux » du département de la Moselle, qui encourage les enfants des MECS à pratiquer une activité sportive et à relever des défis.

Ça faisait longtemps que Stéphane Molliens n’avait pas pu rendre visite aux jeunes, alors forcément il a reçu un bel accueil. Le champion paralympique par équipe de 2016 est le parrain de l’établissement depuis 6 ans. Lui qui est aujourd’hui en fauteuil roulant suite à un accident, veut montrer aux enfants qu’on peut surmonter toutes les difficultés dans la vie.

En tant que sportif, et notamment pour les parasportifs, les difficultés on en a quelques unes aussi à surmonter. Je crois que c'était important que dès le départ on puisse transmettre ce message-là que même dans la difficulté on peut réussir des choses. C'est important que je les fasse un peu rêver à travers le sport que je pratique, les voyages que je fais. Moi qui crois fermement aux rêves et à la transmission aussi par l'imaginaire, ça me semble très intéressant de leur donner quelques billes de ce côté-là. 

 

Aujourd’hui, c’est en tant que spectateur qu’il participe au tournoi de ping pong. Pour Stéphane Molliens, la saison est actuellement compliquée en raison de la crise sanitaire. Mais il continue à s’entraîner pour ses tout derniers Jeux Olympiques dans son club de Moulin-lès-Metz.

Ce seront mes derniers jeux, l'idée ce sera de bien terminer. Certainement dans un contexte différent de ce qu'on a déjà connu auparavant.  

Actuellement, 21 jeunes de 3 ans et demi à 14 ans sont accueillis à la Maison d’enfants à caractère social de Petite-Rosselle. Ils sont épaulés au quotidien par leur parrain bien sûr mais aussi par une équipe de 10 éducateurs, 3 veilleurs de nuit et 2 maîtresses de maison.  

 

Margot Benabbas

| mercredi 5 août 2020 à 04:37 - Mise à jour à 04:45

Actualité

La citadelle de Bitche annule ses soirées Halloween

18/09/2020

Actualité

Saint-Avold : Un incendie se propage à plusieurs appartements

18/09/2020

Actualité

''Un jeune, une solution'' : l’objectif de la mission locale du Bassin Houiller

17/09/2020

Actualité

Hambach : La CGT Smart demande des garanties à Daimler

17/09/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.