Actualité


TVA et cigarettes, du changement pour les frontaliers

TVA et cigarettes, du changement pour les frontaliers

Il y a du changement ces derniers temps pour les frontaliers qui ont l’habitude de se rendre en Allemagne.

Des nouveautés qui sont entrées en vigueur le 1er juillet et le 1er août.

Baisse de la TVA

Le 1er changement est entré en vigueur le 1er juillet dernier chez nos voisins allemands et c’est plutôt une bonne nouvelle : c’est la baisse de la TVA.

Jusqu’au 31 décembre, l’Allemagne a décidé de réduire ses taux de TVA pour relancer la consommation après la crise du COVID-19.

Le taux normal est passé de 19 à 16% et le taux réduit de 7 à 5%.

Concrètement, ça ne représente que quelques centimes dans les achats du quotidien mais ça peut vite faire faire des économies de plusieurs centaines d’euros pour des appareils électroménagers ou encore des meubles.

Attention toutefois, les entreprises allemandes n’ont aucune obligation d’appliquer cette baisse sur leurs prix. Attention aussi, pour l’achat d’un véhicule neuf vous devrez payer la TVA française.  De même si vous faites appel à un artisan allemand.

Une cartouche à la fois

Le 2ème changement date de ce week-end et concerne les fumeurs. Depuis le 1er août, on ne peut plus acheter plus qu’une cartouche de cigarette à la fois de l’autre côté de la frontière. Cette réglementation concerne aussi les autres pays frontaliers comme le Luxembourg.

Un Français ne peut donc ramener dans l’hexagone que 200 cigarettes contre 800 avant la mise en application du décret.

Pour les cigares, on passe de 200 à 50 et pour le tabac à rouler d’1kg à 250 grammes.

Cette mesure vise à soutenir les buralistes français et à lutter contre la contre-bande.

Un premier pas pour le buraliste de Sarre-Union Claude Richert, membre des Buralistes en colère.

Si les buralistes français ont vu leur chiffre d’affaires exploser avec la fermeture des frontières durant l’épidémie de Covid-19, les clients ont vite retrouvé leurs habitudes.

Selon le buraliste, la seule façon d’empêcher les fumeurs de faire leurs achats de l’autre côté de la frontière est de réduire la TVA en France.

Les amendes pour non-respect de cette restriction peuvent aller jusqu’à 750€.

 

 

 

 

 

Camille Bazin

| mardi 4 août 2020 à 18:22 - Mise à jour le 5 août 2020 à 08:24

Actualité

La citadelle de Bitche annule ses soirées Halloween

18/09/2020

Actualité

Saint-Avold : Un incendie se propage à plusieurs appartements

18/09/2020

Actualité

''Un jeune, une solution'' : l’objectif de la mission locale du Bassin Houiller

17/09/2020

Actualité

Hambach : La CGT Smart demande des garanties à Daimler

17/09/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.