Actualité


Dominique Castells, infirmière et dirigeante de Far Ambulances

Dominique Castells, infirmière et dirigeante de Far Ambulances

Notre portrait du jour nous conduit à Farébersviller. Dominique Castells est la fondatrice et dirigeante de la société Far Ambulances. Infirmière libérale de profession, elle porte la double casquette depuis 1982.

« Je me suis battue pour faire des études »

Dominique Castells est née à Créhange. Quand elle avait une dizaine d’années elle est venue s’installer avec sa famille à Forbach. Aussi loin qu’elle s’en souvienne, elle a toujours voulu aider les autres.

Son diplôme d’infirmière en poche, elle s’installe à Farébersviller car, à l’époque, il n’y avait pas d’infirmières là-bas. Elle se souvient d’ailleurs de la première fois où elle a été confrontée au cancer.

En 1982, à l’âge de 25 ans, elle crée les ambulances Dominique.

En 1996, l’entreprise passe en Sarl et devient Far Ambulances. Aujourd’hui, elle est composée de 17 véhicules et 25 employés.

« Les gens sont machos »

Quand elle a créé son entreprise, il n’existait que très peu de femmes ambulancières, alors forcément elle a souvent été confrontée au machisme des hommes. Aujourd’hui elle le prend avec humour.

Durant quelques années, elle a même été la patronne de son mari, alors forcément à l’époque ça soulevait quelques remarques.

Encore aujourd’hui, Dominique doit bien faire attention à préciser le « Madame ».

La fête nationale à l’Élysée

Le 14 juillet dernier, Dominique Castells a été invité à participer à la cérémonie de la fête nationale à l’Elysée. Une fierté pour cette femme qui s’est toujours battue pour la cause des ambulanciers notamment en étant responsable de la F.N.A.A Grand ’Est ( Fédération Nationale des Artisans Ambulanciers).

Si durant la période de Covid l’activité était moindre, aujourd’hui elle reprend et l’entreprise peine à recruter.

A 63 ans, Dominique Castells commence à lâcher petit à petit les rênes de l’entreprises pour les confier à son fils.

Pas de tour du monde au programme pour sa retraite mais un peu plus d’investissement dans les associations et elle souhaite évidemment continuer à s’investir pour la cause des ambulanciers.

Camille Bazin

| mercredi 12 août 2020 à 05:09 - Mise à jour à 11:38

Actualité

La citadelle de Bitche annule ses soirées Halloween

18/09/2020

Actualité

Saint-Avold : Un incendie se propage à plusieurs appartements

18/09/2020

Actualité

''Un jeune, une solution'' : l’objectif de la mission locale du Bassin Houiller

17/09/2020

Actualité

Hambach : La CGT Smart demande des garanties à Daimler

17/09/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.