Actualité


Rencontre avec Joël Schwalbach, un MOF mais pas que …

Rencontre avec Joël Schwalbach, un MOF mais pas que …

Photo : Camille Bazin

Comme tous les jours on vous propose le portrait d’un habitant de la région, aujourd’hui direction le Pays de Bitche à la rencontre d’un Meilleur Ouvrier de France en boulangerie : Joël Schwalbach.

Une histoire de famille

Pour Joël Schwalbach, la boulangerie c’est d’abord une histoire de famille.

Pour moi la boulangerie ça a commencé à l’âge de 7 ans quand mes parents ont acheté une boulangerie. J’ai vu mon père travaillé, je suis allé parfois avec lui. Il m’a donné l’amour du métier déjà tout petit. Après le collège j’ai commencé par un CAP et puis j’ai enchaîné les diplômes et les concours.

Il y a 4 ans, Joël Schwalbach a repris la boulangerie familiale à Rohrbach-lès-Bitche.

Il n’est pas le seul à suivre les traces de ses parents. Son frère Jérôme est également artisan boulanger-pâtissier à Forbach et c’est d’ailleurs ensemble, qu’en 2015, ils passent le concours de Meilleur Ouvrier de France. A l’époque Joël a 26 ans et vit pour la première fois une grande aventure avec son frère.

Avec mon frère on a 7 ans d’écart donc c’est vrai qu’on n’a pas vécu énormément de choses ensemble avant le concours. Le concours c’est le premier moment où on a vraiment passé du temps ensemble en dormant ensemble dans la même chambre d’hôtel quand on passait des formations par exemple. C’était un lien très fort et forcément c’est rester. Aujourd’hui on se conseil, on parle du métier, on regarde ce qu’on peut développer comme produit et à côté de ça on fait des repas en famille.

Car pour Joël, la famille c’est sacré et ça passe avant la boulangerie.

« J’essaye de faire que la boulangerie ne soit pas toute ma vie »

Perfectionniste mais pas acharné de travail, Joël Schwalbach partage son temps entre la boulangerie et sa famille.

J’essaye vraiment de faire que la boulangerie ne soit pas toute ma vie. J’ai deux petites filles, j’ai une famille, donc j’essaye vraiment d’avoir du temps pour mon métier mais qu’il ne me prenne pas tous mes moments.

Le père de famille se garde aussi du temps pour faire du sport.

Un objectif 100%

La boulangerie-pâtisserie P’tit Jean emploie 25 personnes. Le but du Meilleur Ouvrier de France est de développer son activité tout en gardant une seule boulangerie pour ne pas risquer de perdre la qualité au profit de la quantité.

Avec mes collèges on essaye tous les jours de faire un 100% ça veut dire que tout sort bien … On n’y arrive jamais (rire). Il y a toujours une baguette un peu trop levée, un croissant qui manque un peu de feuilletage ou des éclairs qui manquent de développement. C’est notre passion, c’est pour ça qu’on arrive à se lever tous les jours à 1h du matin, pour essayer de donner le meilleur de nous-même. Mon objectif c’est vraiment ça, faire la meilleure boulangerie sur Rohrbach et ne pas grossir pour ne pas baisser en qualité.

Devant la porte les clients font la queue pour pouvoir déguster le bon pain de la boulangerie. Pour les plus gourmands, il s’accompagne d’une boîte des fameux éclairs, qui font la réputation des frères Schwalbach.

 

Camille Bazin

| mardi 18 août 2020 à 05:35 - Mise à jour à 05:50

Actualité

« Nous allons vers la mort des commerçants », à Sarreguemines les décisions du gouvernement ont du mal à passer

29/10/2020

Actualité

Sarreguemines : les restaurateurs en colère et résignés

29/10/2020

Actualité

Hambach : Le sourire de Nadine comme arme contre le cancer du sein

27/10/2020

Actualité

Altwiller : De la bière artisanale et familiale

27/10/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.