On prend des nouvelles de... Matthieu Bertschy, apiculteur à Fénétrange - Radio Mélodie

Actualité

On prend des nouvelles de... Matthieu Bertschy, apiculteur à Fénétrange


par Margot Benabbas
vendredi 28 août 2020 à 09:09

On prend des nouvelles de… l’apiculteur Matthieu Bertschy à Fénétrange. Dans la nuit du 27 au 28 juillet dernier, un violent incendie a complètement détruit son entreprise. Il y réalisait l’extraction de son miel mais pas seulement. Sur place, il faisait de la cire et il vendait du matériel pour les apiculteurs. Tout le bâtiment de 2200m² a brûlé.

Son N°1 - On prend des nouvelles de... Matthieu Bertschy, apiculteur à Fénétrange

Ben il a brûlé, on n'a absolument rien pu sauver. Même pas une vis ou rien du tout. Tout a fondu. Il y avait des véhicules dedans, tout le stock de l'année de miel, une trentaine de tonnes de miel. De la cire, des ruches, tout le stock quoi... ça représentait tout ce que j'avais. Tout ce que j'ai fait dans les 15 dernières années. 

Pour lui, ça a été une véritable tragédie.

Son N°2 - On prend des nouvelles de... Matthieu Bertschy, apiculteur à Fénétrange

C'est un désastre. Depuis l'incendie, je n'ai plus vraiment dormi les nuits, ça me travaille beaucoup...  

Malgré tout ce qu’il a perdu, Matthieu Bertschy a pu sauver un peu de miel notamment grâce à quelques ruches qu’il lui restait dans la Marne.

Son N°3 - On prend des nouvelles de... Matthieu Bertschy, apiculteur à Fénétrange

J'ai pu réinstaller une salle d'extraction dans mon garage, là où j'habite en catastrophe pour pouvoir continuer. Je suis allé récolter du miel un peu dans les sapins pour avoir 2-3 sortes de miel pour mettre dans le magasin. C'est la 1ère fois de ma vie que je me retrouve sans 1 kg de miel. C'était assez... assez dur.  

Un magasin éphémère pour Matthieu et ses 3 salariés  

Pour la première fois de sa vie, Matthieu Bertschy s’est retrouvé avec près de zéro kg de miel. Une situation très dure à vivre pour cet amoureux d’apiculture. Heureusement, grâce à des amis et des collègues il a pu construire une cabane en bois dans laquelle il a pu reprendre la vente avec ses 3 salariés. L’activité reprend donc calmement et l’apiculteur veut rester positif.

Son N°4 - On prend des nouvelles de... Matthieu Bertschy, apiculteur à Fénétrange

Moi c'est ma vie, je ne pourrais pas faire autre chose, ça c'est sûr, je ne me verrais pas faire un autre boulot. Pour moi, il faut que l'activité reprenne. Jusqu'à aujourd'hui, j'ai de la chance les clients sont derrières, ils attendent, ils ont envie que je reprenne donc pour moi c'est un point positif, ça me donne un peu du courage aussi et c'est pour ça que j'ai envie de reprendre.  

Matthieu a commandé un nouveau bâtiment et espère pouvoir le mettre en place d’ici au mois de janvier pour pouvoir recommencer à travailler dans de bonnes conditions. Les permis et les assurances mettent beaucoup de temps mais à seulement 1 mois de l’incendie, l’amoureux des abeilles a déjà bien remonté la pente.


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.