Actualité


''Grève ou crève'', l’histoire des grèves des mineurs du Bassin-Houiller dans un documentaire 

''Grève ou crève'', l’histoire des grèves des mineurs du Bassin-Houiller dans un documentaire 

Crédit photo : Martin Caneda

Ce vendredi 18 septembre sera présenté au Méga Kiné de Freyming-Merlebach Grève ou Crève de Jonathan Rescigno. Le réalisateur forbachois nous replonge dans les grèves des mineurs de 1995 et met aussi en avant la jeunesse d’aujourd’hui. Grève ou crève dessine le portrait de deux générations qui se battent corps et âme, et pour lesquelles le combat n’a jamais cessé, malgré les apparences.

De quoi parle le film ?

Ce documentaire nous plonge dans deux époques. Grâce à des images d’archives, Jonathan Rescigno nous raconte les grèves de 1995. À l’époque, un millier de mineurs sont descendus dans les rues pour un combat sans merci contre l’État, suite à la remise en cause de leur statut. Vingt ans plus tard, on s’intéresse aussi aux enfants et petits enfants de ces mineurs.

On suit le parcours de Qassim et de Moha qui sont deux jeunes qui font leur vie d’adolescent et également l’histoire de Marie et de Louis qui, eux, ont une histoire particulière mais très liée au travail et les grèves parcourent ces deux histoires.

Si Jonathan Rescigno a décidé de s’intéresser à ce sujet c’est tout simplement car il a voulu raconter une histoire qu’il avait vécu.

Depuis très longtemps j’avais envie de parler de ces grèves de mineurs parce que tout simplement je les avais vécus. J’ai les souvenir de ces grèves très violentes avec cette volonté de se battre pour ses droits. Un jour, il y a 10 ans, j’ai eu la chance de découvrir des images inédites de ces grèves. La personne qui me les a présentés s’appelle Gustave et donc avec cette matière j’ai décidé de réaliser un film.

Une histoire locale

Durant deux ans (2017-2018), Jonathan Rescigno a passé du temps avec chaque protagoniste de son film avant d’en tirer les meilleures scènes.

Ça s’est passé en plusieurs étapes. C’était des sessions d’une ou deux semaines où on cherchait vraiment des instants clés dans la vie des protagonistes et à chaque fois on se déplaçait en équipe donc on était 4 ou 5 ça dépendait des tournages. On filmait, on restait avec eux quelques jours pour obtenir les images dont on avait besoin pour raconter cette histoire.

Un an a ensuite été nécessaire pour le montage et la post-production. Grève ou crève a été présenté pour la première fois au festival du film de Berlin. Ce vendredi il sera diffusé au cinéma Méga Kiné de Freyming-Merlebach. Une diffusion très spéciale pour le réalisateur.

Pour moi c’est la projection la plus importante du film c’est-à-dire que je vais présenter ces images à toutes les personnes que j’ai filmé qui ont, pour la plupart, pas encore vues le film. Montrer ces images que personne n’a jamais vu je pense que ça va avoir un impact complètement différent ici que par exemple quand on les montre à Berlin ou ailleurs. Quand on vient de cet endroit et qu’on voit la violence qu’on a vécu et qu’on a sûrement oublié dont on parle plus d’ailleurs car il n’y a plus de trace de ces grèves ça a un autre impact.

 

Camille Bazin

| mercredi 16 septembre 2020 à 18:18 - Mise à jour à 18:26

Actualité

La citadelle de Bitche annule ses soirées Halloween

18/09/2020

Actualité

Saint-Avold : Un incendie se propage à plusieurs appartements

18/09/2020

Actualité

''Un jeune, une solution'' : l’objectif de la mission locale du Bassin Houiller

17/09/2020

Actualité

Hambach : La CGT Smart demande des garanties à Daimler

17/09/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.