Sport


Sarrebourg Handball est dans la cour des grand

Sarrebourg Handball est dans la cour des grand

Depuis le mois dernier, Sarrebourg Moselle Sud Handball, évolue en Proligue, c’est la Ligue 2, si l’on doit comparer au football.

Pour passer ce cap, le club a dû se professionnaliser et avoir les reins solides en termes de finances. Chose faite depuis cet été. L’équipe première a aussi vu son statut changer comme nous l’explique le coach Christophe Bondant.

Le changement principal il est clair, c'est que le groupe est maintenant composé de 16 joueurs professionnels, donc 16 joueurs disponibles pour s'entrainer bi-quotidiennement, donc ça c'est un changement énorme parce que les autres années, on pouvait être à 6 joueurs pros plus le reste qui ne pouvait s'entrainer qu'en soirée. Là, tout le monde est quasiment disponible pour s'entrainer matin et soir.

L’entraineur ressent des satisfactions défensives après les 2 premières journées de championnat, malgré deux défaites contre Saran et Besançon. Offensivement, les joueurs doivent trouver plus de stabilité.

Pour titiller du coup des équipes plus expérimentées, il a fallu recruter des joueurs habitués au haut niveau. C’est le cas notamment de Lucas Hubert arrière gauche, ex-joueur d’Istres en Lidl Star Ligue.

Le jeune joueur de 22 ans s’est bien intégré au club et nous évoque les points positifs et négatifs par rapport à la D1.

Les points positifs, c'est que je joue plus que l'année dernière, ça c'est une chose, j'ai plus de temps de jeu, c'est bien pour moi individuellement. Pour les points négatifs, il n'y en a pas vraiment, chaque club à ses spécialités. Au niveau des infrastructures, c'est peut-être un peu plus léger qu'un club de D1, mais sinon il y a tout ce qu'il faut pour s'épanouir. Au fur et à mesure du temps, il faudra quand même s'améliorer sur certaines choses.

Dylan Grandjean, lui, est demi-centre et le capitaine de l’équipe première.

Déjà présent la saison dernière, il a vu le club se transformer.

Ca demande beaucoup plus de rigueur en termes d'entrainements. Au sein du club, il y a de nouveaux agents qui sont arrivés, des agents de développement, de communication. On est beaucoup plus sollicité et on a plus de responsabilité. Il faut qu'on assume notre statut professionnel, on n'est pas venu en Proligue en se disant " ça y est, on est en Proligue, on a fait monter l'équipe, on est content", non non, pas du tout !

L’objectif est bien sûr le maintien cette saison. Pour la 3ème journée de championnat, Sarrebourg reçoit Sélestat ce samedi à 20h30.

Cédric Kempf

| mercredi 14 octobre 2020 à 15:40 - Mise à jour le 15 octobre 2020 à 11:49

Actualité

« Nous allons vers la mort des commerçants », à Sarreguemines les décisions du gouvernement ont du mal à passer

29/10/2020

Actualité

Sarreguemines : les restaurateurs en colère et résignés

29/10/2020

Actualité

Hambach : Le sourire de Nadine comme arme contre le cancer du sein

27/10/2020

Actualité

Altwiller : De la bière artisanale et familiale

27/10/2020

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.