Actualité


La région Grand Est manque de donneurs de spermatozoïdes et d'ovocytes

La région Grand Est manque de donneurs de spermatozoïdes et d'ovocytes

La région Grand Est est en manque de donneurs de spermatozoïdes et d'ovocytes. Près de 5 000 couples touchés par une infertilité médicale sollicitent chaque année un don d’ovocytes ou de spermatozoïdes en France. Actuellement, le nombre de donneurs dans le Grand Est ne permet pas de répondre aux besoins de tous les couples en attente.

25 enfants sont nés grâce à un don d'ovocytes dans le Grand Est en 2018 

Entre 2015 et 2018, le nombre de donneurs de gamètes dans la région a augmenté de 50%. Et pourtant ce n'est pas suffisant. Au 31 décembre 2018, il y avait par exemple 193 couples en attentes d'un don d'ovule dans le Grand Est. Si on reste dans les chiffres du don d'ovocytes, 49 femmes ont fait un don en 2018 et 80 couples ont bénéficié d'au moins une assistance médicale à la procréation grâce à ce type de don. Enfin, 25 enfants sont nés grâce à des dons d'ovules dans la région cette même année.

Seuls 29 hommes ont fait un don de sperme en 2018 dans le Grand Est 

On va maintenant s'intéresser au don de spermatozoïdes. Seuls 29 hommes ont donné leur sperme en 2018 dans la région. 143 couples ont bénéficié de dons pour une PMA. Au total, 98 enfants sont nés grâce à un don dans le Grand Est.

Qui peut donner ? 

Il faut savoir que les dons sont anonymes et gratuits. Une femme peut donner entre 18 et 37 ans et un homme entre 18 et 45 ans. N'oublions pas qu'un don, c'est surtout donner l'espoir à des personnes de devenir parents.

Toutes les informations sur www.dondovocytes.fr et www.dondespermatozoides.fr

Margot Benabbas

| vendredi 13 novembre 2020 à 16:20 - Mise à jour le 14 novembre 2020 à 07:56

Santé

Moselle : 30% des femmes âgées entre 15 et 65 ans ne consultent pas de gynécologue

22/09/2021

Buzz - People

Sarralbe : Louise Keyser, 19 ans, rêve de devenir Miss Lorraine

22/09/2021

Initiative

Spicheren : ils vont chausser leurs baskets pour aider la recherche contre les cancers pédiatriques

22/09/2021

Santé

51% des 12-17 ans ont un schéma vaccinal complet en Moselle

21/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.