Actualité


Les entrepreneurs de 2020 (épisode 4) : Jennifer, la pâtisserie à l'honneur

Les entrepreneurs de 2020 (épisode 4) : Jennifer, la pâtisserie à l'honneur

Ouvrir son entreprise, tout plaquer pour changer de vie, c’est le rêve de beaucoup et chaque année ils sont quelques-uns à tenter leur chance. Un pari fou qui semble l’être encore plus cette année, en pleine crise sanitaire. Nous avons rencontré des entrepreneurs de la région qui ont ouvert leur entreprise cette année. Pour ce quatrième épisode, nous sommes allés à la rencontre de Jennifer Klein, gérante de la boutique Best Cooking au centre commercial B'est de Farébersviller. 

Au cœur du centre commercial, Best Cooking fait office de point de lumière au milieu des nombreuses boutiques encore fermées. Le magasin de pâtisserie de Jennifer fait partie des quelques enseignes épargnées par ce second confinement.

Elle y propose une multitude de produits :

On a de la farine, on a aujourd’hui beaucoup de produits alimentaires. Des œufs, de la confiture, du miel.

Avec ses nombreux produits régionaux et ses ustensiles de cuisine, Jennifer Klein était bien heureuse de permettre à ses clients de profiter de la pâtisserie même dans cette période maussade.

C’est le 3 septembre dernier qu'elle ouvre Best Cooking. Un concept qu’elle adore, et assez unique :

On répond à un besoin aussi il n’y avait pas aujourd’hui dans la région, à part à Metz, il fallait monter sur Metz pour trouver ce type de produits. Aujourd’hui les clients sont quand même contents à côté de chez eux de trouver un magasin qui propose ce type de produits.

Pas peur d'ouvrir en 2020

Malgré la crise sanitaire, Jennifer n’a pas eu peur d’ouvrir son magasin cette année. Si elle se doutait qu’un deuxième confinement était possible, elle savait aussi qu’elle pourrait rester ouverte. Pour autant, le manque d’activité au sein du centre commercial la peine :

Je trouve que c’est triste quand je viens le matin c’est sûr. Quand je vois que mes collègues eux ont le rideau fermé, moi ça m’attriste. Pour moi ils n’auraient pas dû être fermés dès le début. Je ne me sens pas privilégiée par rapport à d’autres pour moi tout le monde devrait rester ouvert.

Et d’un point de vue activité, la fermeture des commerces alentours a aussi un impact direct sur ses ventes quand on lui demande le nombre de clients reçus par jour :

On va dire une quinzaine de clients, une quinzaine de clients par jour. C’est sûr que quand toutes les boutiques sont ouvertes, ça attire du monde. Aujourd’hui, les clients ne viennent que pour les produits de chez nous.

Jennifer a dû aussi s'adapter au second confinement. Les horaires ont diminué et une des deux autres salariées du magasin avait été placée au chômage partiel.

Avec la réouverture des commerces samedi, elle espère voir renaître le centre commercial pour les fêtes de Noël.

Laurie

| jeudi 26 novembre 2020 à 05:42 - Mise à jour à 09:13

Actualité

L'Allemagne prolonge et durcit ses restrictions

20/01/2021

Actualité

APEL57, Greenpeace et une trentaine de collectifs interpellent le gouvernement au sujet du gaz de couche de charbon

20/01/2021

Actualité

Sarreguemines: une fuite de gaz sans gravité cet après-midi dans la zone industrielle

19/01/2021

Actualité

Jean-Marc Reiser avoue avoir tué Sophie Le Tan

19/01/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.