Actualité


Les magasins de jouets entrent dans le rush de Noël

Les magasins de jouets entrent dans le rush de Noël

Comme tous les commerces non-alimentaires, les magasins de jouets ont pu rouvrir la semaine dernière. Ce mois de décembre va être plus que jamais le plus important de l’année.

Il est encore tôt au Joué Club de Sarreguemines et pourtant les clients sont déjà là. Et ils sont au rendez-vous depuis samedi dernier nous affirme Geoffrey Meyer, dirigeant : 

Les clients attendaient ça avec impatience, effectivement. Ils nous attendaient déjà avant l’ouverture. Les clients sont déjà présents toute la journée, ainsi qu’entre midi, chose qui n’était pas forcément le cas les autres années.

Ce n’est pas Perrine, vendeuse, qui dira le contraire. Elle n’arrête pas d’emballer les paquets :

On fait en même temps les drives, donc les drives n’ont pas diminué contrairement à ce qu’on aurait pu croire. Mais c’est vrai que maintenant les gens apprécient de sortir et de venir directement en magasin choisir leurs propres cadeaux, car je pense que tout personne aime voir les produits avant de les acheter.

C’est le cas d’Eric, venu de Spicheren :

On ne trouve pas toujours tout quand on commande en ligne donc c’est pour ça que je suis venu directement sur place pour voir ce que j’avais à prendre. Comme ça je suis venu directement à l’ouverture puis je suis tranquille et je peux profiter de la journée.

 

  

 

Un drive efficace mais pas suffisant

Pendant le confinement, le magasin avait pu compter sur le drive pour commencer à préparer la saison. Il fonctionne encore aujourd'hui.

Pour autant il ne remplace pas l’ouverture des magasins :

Malheureusement, le chiffre n’est pas au rendez-vous. Forcément les clients ne peuvent pas voir directement tous les articles en magasin comme d’habitude. Nous avons entre guillemets un peu sauvé les meubles comme on dit mais ça va être très compliqué. C’est pour ça qu’on met tout en œuvre sur ce mois de décembre pour essayer au maximum de rattraper les pertes.

Du côté du King Jouet de Saint-Avold, là non plus le magasin ne désemplit pas.

Ce mois de décembre va être évidemment charnière dans une année déjà amputée d’un mois d’avril important rappelle sa gérante Stéphanie Collin :

On était tombés en pleine période de Pâques et chez nous c’est comme un mini-noël. Sachant que Pâques on vend beaucoup de jouets d’extérieur : balançoires, toboggans, maisons. Les gens se sont un peu rattrapés par la suite mais ça n’a pas été ce que c’est d’habitude quoi.

Des clients solidaires ?

Stéphanie Collin, pense cependant qu’Internet, bien que menace sur les achats de  Noël,  ne remplacera pas entièrement le plaisir de faire ses courses soi-même :

On en a toujours un ou deux qui dit « on a commandé sur internet, ça n’a pas fonctionné, on vient chez vous. Donc ces gens-là restent en magasin l’année d’après. Par contre cette année, on a beaucoup de gens qui, que ce soit en drive ou en magasin, nous disent « on aurait pu commander sur internet, on l’a pas fait. On veut participer à vos efforts ». La semaine dernière, j’ai reçu un couple de clients qui a fait 40 kilomètres pour venir nous voir en disant « vous vous donnez la peine de venir travailler un dimanche donc nous on vient acheter un dimanche chez vous et on ne commandera pas ».

Et logiquement, il devrait il y en avoir pour tout le monde même si certains jouets sont victimes de leur succès :

On rencontre encore sur certains articles des difficultés à se réapprovisionner donc on est dans l’attente de deux, trois jouets phares de Noël et on espère pouvoir satisfaire tous les clients d’ici là. En règle générale dans de bonnes conditions, 90% des cas, tout le monde est satisfait. Cette année avec le confinement c’est un peu particulier on espère pouvoir avoir tout d’ici là.

Laurie

| lundi 7 décembre 2020 à 05:29 - Mise à jour à 06:15

Actualité

9 tests positifs sur 4500 frontaliers en 3 jours à la Brême d'Or

05/03/2021

Actualité

Un week-end charnière pour les Restos du coeur

05/03/2021

Actualité

Hambach : Altrans s’organise pour satisfaire ses clients sarrois

05/03/2021

Actualité

Faulquemont : Un concours photo pour mettre en avant la beauté du Grand Est

05/03/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.