Actualité


Rétro 2020 : le coronavirus a marqué l'actualité de la région cette année

Rétro 2020 : le coronavirus a marqué l'actualité de la région cette année

L’année 2020 restera une année pas comme les autres dans la mémoire des Français et notamment chez nous dans la région. Retour sur ce combat face à cette violente pandémie.

Ce virus est arrivé dans la région fin février. Sa propagation a été folle et le Grand-Est a pris de plein fouet cette première vague. L’hôpital de Sarreguemines a vu son organisation chamboulée.

C'est une organisation entière de l'établissement avec une solidarité entre les services, on a quand même 80 lits sur tout l'établissement qui sont dédiés Covid, on a complètement réorganisé l'activité de l'hôpital.

Plusieurs patients ont même dû quitter la région pour libérer des lits et ce sont les militaires du 1er régiment d’hélicoptères de combat de Phalsbourg qui se sont occupés des transferts.

Alors, au total, nous avons eu 48 patients qui ont été transportés à bord des hélicoptères Caïman lors de 24 missions et ils ont été emmenés vers la France, notamment vers Clermont-Ferrand, Toulouse ou Grenoble.

Cette crise sanitaire a néanmoins créé un élan de solidarité. On pense à un habitant de Woustviller qui a confectionné des centaines de visières ou encore des infirmières dans un EHPAD de Freyming qui sont restées plusieurs jours enfermés avec les résidents.

C'est une expérience que j'ai voulu faire avec les résidents et c'est mon métier aussi. Ma famille me manque aussi mais bon. De m'occuper des résidents et qu'ils soient rassurés et que surtout le virus ne rentre pas dans l'EHPAD.

Certaines entreprises ont également changé d’activité pendant la crise, c’est le cas de Car-Ita à Bitche. Ils sont passés du textile automobile aux masques de protection.

Suivre c'est un grand mot, on fait ce qu'on peut. On livre au fur et à mesure. Mais si l'on chiffre aujourd'hui les commandes, on est à plus de 300 000 demandes de masques.

Enfin, on n’oubliera pas la fermeture des frontières au printemps dernier qui a choqué beaucoup de monde dont une commerçante à Hanweiler.

Ca a été très très dur, surtout le fait de voir cette barrière, on avait l'impression que c'était comme une guerre. On a réouvert le 15 mai quand ils ont levé les barrières mais ca été très très dur car on a eu beaucoup de contrôles de la police allemande.

Malheureusement, la crise du Covid est toujours d’actualité, des restrictions sont toujours en place. On rappelle que plus de 2000 personnes sont décédées du coronavirus en Moselle et dans le Bas-Rhin cette année.

Cédric Kempf

| mercredi 30 décembre 2020 à 05:29 - Mise à jour à 05:57

Actualité

Le Saulnois a une championne et elle s’appelle Lisa Barbelin

19/06/2021

Actualité

Bitche : L'individu suspect a été interpellé

18/06/2021

Actualité

Jean Rottner, candidat à sa succession avec la liste « Plus Forts Ensemble »

18/06/2021

Actualité

Covid-19 : La situation s'améliore nettement dans la région Grand Est

18/06/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.