Actualité


Hambach : L'usine Smart officiellement reprise par INEOS

Hambach : L'usine Smart officiellement reprise par INEOS

L'acte de transfert de l'usine SMART a été signé par INEOS, Daimler et la Ministre déléguée auprès du Ministre de l'Economie en charge de l'Industrie ce jeudi. C'est à présent acté, Smartville change de propriétaire et appartient désormais au groupe britannique. C'est le fruit de plusieurs mois de négociations auxquelles l’État a participé.

Son N°1 - Hambach : L'usine Smart officiellement reprise par INEOS

C'est officiel, l'usine Smart appartient à présent au groupe britannique INEOS. Ce jeudi, l'acte de reprise a été signé en présence de la Ministre en charge de l'Industrie, Agnès Pannier-Runnacher. Jörg Burzen, représentait le groupe Daimler – Mercedes-Benz. Dans son discours, le membre du directoire a déclaré être très heureux de ce transfert. Selon lui Daimler avait 2 objectifs : conserver les emplois sur le site et pouvoir continuer à produire la Smart électrique EQ jusqu'en 2024. Il a conclu en déclarant qu'INEOS allai donner au site de Hambach de belles perspectives pour le futur.

Dirk Heilmann, PDG d'INEOS Automotive parle de 2021 comme une année très importante pour son entreprise : celle où INEOS se lance dans l'automobile et qu'elle décide de le faire ici à Hambach. Il est impatient de voir ce que les années et les décennies à venir leur apporteront sur ce site.

 

Moins de 6 mois de négociations entre les industriels, les syndicats et l'Etat 

La dernière fois que la Ministre s'était rendue ici, c'était le 30 juillet, alors que Smartville cherchait un repreneur. Quelques mois seulement plus tard, elle se félicite des négociations rapides et intenses qui ont permis de donner un bel avenir au site.

Nous signons aujourd'hui la reprise de ce site avec des perspectives qui permettent de soutenir l'emploi à Hambach pour les 1300 salariés liés par contrat à Daimler mais également les sous-traitant qui travaillent sur le site. Un certain nombre de garanties ont été négociées pour les salariés puisque Daimler a provisionner 90 millions d'euros pour sécuriser l'emploi des salariés et INEOS a fait de même. Et ça c'est un filet de sécurité qui va permettre de construire la confiance. 

 

INEOS se lance dans l'industrie automobile avec le Grenadier 

Au cours des 6 prochains mois, l'usine va être transformée pour pouvoir produire le véhicule bien plus grand que la Smart : le 4x4 Grenadier. Il s'agit d'un véhicule plutôt destiné à un public professionnel comme des pompiers. La production devrait pouvoir commencer en fin d'année pour une commercialisation en 2022. 

Philippe Steyer - Président de INEOS Automotive SAS

Philippe Steyer - Président de INEOS Automotive SAS

L'objectif est de produire 30 à 35 000 véhicules par an au sein de l'usine tout en continuant la fabrication de la Smart EQ le modèle électrique, jusqu'en 2024. Pour la suite, il faut espérer que le Grenadier séduise les Européens qui devraient représenter 60% des acheteurs et les Nord-américains qui représenteront 30 à 40% des ventes.

Margot Benabbas

| jeudi 14 janvier 2021 à 17:01 - Mise à jour à 17:23

Sortie

Warndt week-end : dernier jour pour visiter les alentours ce dimanche

26/09/2021

Politique

Tout comprendre des élections de ce dimanche en Allemagne

26/09/2021

Sortie

Nos idées de sorties pour ce week-end du 25-26 septembre

25/09/2021

Politique

Elections en Allemagne : qu'en pensent les Sarrois à Hanweiler ?

25/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.