Sport


Coupe de France amateur: ''J'ai cru que c'était une blague'', la réaction du coach Sébastien Meyer

Coupe de France amateur: ''J'ai cru que c'était une blague'', la réaction du coach Sébastien Meyer

L'annonce a été faite ce matin par la Fédération Française de Football.

La Coupe de France, édition 2020-2021, va bien se poursuivre pour les clubs amateurs malgré la crise sanitaire. Dans 11 jours, les clubs amateurs pourront jouer le 6ème tour de la coupe nationale. Au niveau local, cela concerne Valmont, Sarre-Union, Hombourg-Haut et Reipertswiller. 

Mais pour jouer, il faudra respecter un protocole strict lors des rencontres : tous les matchs se joueront à huit clos, test PCR obligatoire 48h à 72h avant le jour du match puis test antigénique obligatoire le jour du match pour tous les joueurs, présence d'un médecin,... Seule bonne nouvelle, les clubs concernés peuvent reprendre des entrainements normaux... à condition de respecter le couvre-feu.

L'US Sarre-Union fait partie des clubs concernés puisque l'équipe première est toujours en lice. Elle doit affronter Obermodern le dimanche 31 janvier à 14h30.

Lorsque la nouvelle est tombée, le coach de l'USSU, Sébastien Meyer, n'y a tout d'abord pas cru.

J'ai vraiment d'abord cru à une blague et apparemment ce n'est pas une blague, on doit vraiment jouer dans 10 jours en Coupe de France, un match à fort enjeu alors que les garçons n'ont plus joué depuis plus de 3 mois et que l'entrainement, même s'il est régulier, a dû être très très adapté. C'était quasiment du bricolage. Alors est-ce que c'est possible ? Je vais vous dire on n'a pas le choix mais je pense que ce sera au prix de la santé des joueurs.

Pour l'ancien entraineur du Sarreguemines Football Club, les joueurs ne seront donc pas prêts après 3 mois sans foot. Lors de la période estivale et une trêve de deux mois, il faut habituellement 5 semaines pour se préparer. De plus, il faudra faire avec un protocole sanitaire strict et jouer sans supporter. Un vrai manque à gagner pour tous les clubs.

Ca demande beaucoup de contraintes pour des clubs qui sont amateurs. Donc nous en National 3, on a l'habitude d'avoir un médecin dans le stade, ça à la limite ce sera pas un souci. On pourra trouver éventuellement un laboratoire qui nous fera les tests ou les joueurs iront le faire eux-mêmes. C'est vrai que c'est incroyable. La Coupe de France attire beaucoup de monde et y a beaucoup de clubs, à mon avis, qui ne vont pas vouloir jouer. Je prends notre match comme exemple contre Obermodern. Je pense que Obermodern attendait ce match là pour faire un maximum d'entrées payantes et une buvette. Et là ils vont faire une croix sur une recette financière qu'ils comptaient pour boucler leur budget.

L'avenir du football amateur reste flou. Sébastien Meyer reste sceptique quant à la fin du championnat et la façon dont la saison sera terminée.

On savait que la Coupe de France serait prioritaire par rapport aux championnats parce que la Coupe de France est la deuxième ressource financière aujourd'hui de la fédération donc elle n'a surtout pas intérêt de l'annuler parce que du coup les sponsors se rétracteraient et donc il y aurait moins de rentrées financières pour la fédération. Maintenant, est-ce que le championnat reprendra ? Je ne suis pas devin et je me pose des questions. On entend beaucoup de choses mais on ne sait pas officiellement les différentes pistes qui sont étudiées.

Le coach de l'USSU aimerait avoir plus de visibilité. Mais en attendant, il va devoir préparer son équipe à un match important qui se jouera le dimanche 31 janvier dans des conditions inédites.

Cédric Kempf

| mardi 19 janvier 2021 à 14:45 - Mise à jour à 15:36

Actualité

9 tests positifs sur 4500 frontaliers en 3 jours à la Brême d'Or

05/03/2021

Actualité

Un week-end charnière pour les Restos du coeur

05/03/2021

Actualité

Hambach : Altrans s’organise pour satisfaire ses clients sarrois

05/03/2021

Actualité

Faulquemont : Un concours photo pour mettre en avant la beauté du Grand Est

05/03/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.