Actualité


Gaz, tabac, péages ... ce qui change le 1er février

Gaz, tabac, péages ... ce qui change le 1er février

Photo : Shutter Stock

Comme chaque début de mois, le mois de février apporte son lot de nouveauté avec des bonnes et des mauvaises surprises ... on fait le point.

Une hausse du prix de l’électricité et du gaz

Les Français vont devoir être vigilants à leur consommation énergétique. La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a proposé au gouvernement une augmentation du montant de l'électricité de 1,6 % sur les tarifs bleus résidentiels dès le 1er février, soit un surcoût de 15 euros par an en moyenne sur la facture des ménages, afin notamment de couvrir la hausse des coûts de production, liée en partie à la pandémie.

Elle a aussi proposé une hausse de 2,6% pour les tarifs bleus professionnels.

A partir du 1er février 2021, les tarifs réglementés du gaz augmentent de 3,5%. Cette hausse a été justifiée par Engie par une forte demande de gaz sur les marchés, liée à une vague de froid en Asie. 

Dans le détail : l'augmentation sera de 0,9% pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1% pour ceux qui l'utilisent également pour l'eau chaude, et de 3,7% pour les foyers qui se chauffent au gaz. 

Evolution du prix du tabac

Les prix du tabac continuent d'évoluer à partir du 1er février. Certaines marques augmentent le prix du paquet de 20 cigarettes de 10 centimes, passant de 9,90 euros à 10 euros (News Fortuna Rouge) ou de 10,20 euros à 10,30 euros (Camel Blue, Silver, sans filtre). En revanche, d'autres baissent de 10 centimes, à l'instar des Lucky Strike Red, Bleu, Gold ou Ice, vendues 10 euros, qui seront affichées à 9,90 euros.

Une augmentation du prix du ticket aux péages

Comme chaque année, au 1er février, les péages autoroutiers augmentent. Les tarifs devraient grimper en moyenne de 0,44 %. En fonction des péages, ces hausses seront comprises entre 0,30 % et 0,65 % pour les réseaux les plus importants.

Concernant les péages de notre région, nous avons contacté la Sanef pour connaître les nouveaux tarifs mais notre demande est restée sans réponse.

Des nouveautés liées au Covid-19

La première nouveauté qu’on voit apparaître en février 2021 c’est : le chèque psy. Ce chèque est censé répondre au mal-être de la jeunesse face à la crise du Covid-19. Il permettra d'accéder à des séances avec un psychologue ou un psychiatre. Tous les étudiants qui le souhaitent sont concernés, mais ils devront d'abord effectuer une visite chez leur médecin généraliste. Le montant total du chèque psy n'a pas encore été précisé.

« Bonne nouvelle » pour les employés placés en chômage partiel, ils bénéficieront d’un nouveau sursis pour février. La baisse de l'indemnisation, de 70% du salaire brut à 60%, n'interviendra qu'au 1er mars 2021. Elle ne concernera pas les employés des secteurs dits protégés. 

Camille Bazin

| dimanche 31 janvier 2021 à 05:56 - Mise à jour à 10:56

Initiative

Boulay : un tatouage comme ''point final'' après un cancer du sein

19/10/2021

Société

Sarralbe : l'interdiction de certaines couleurs inquiète Manuela, tatoueuse, et ses clients

19/10/2021

Economie

Agglo de Saint-Avold : un projet de rénovation pour lutter contre les vieux logements

19/10/2021

Politique

Moselle : les règles s'allègent mais le préfet appelle au maintien de la vigilance

18/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.