Actualité


La délinquance en baisse en 2020 dans l'arrondissement de Sarreguemines

La délinquance en baisse en 2020 dans l'arrondissement de Sarreguemines

Les confinements et le couvre-feu ont fait globalement baisser la délinquance dans l'arrondissement de Sarreguemines en 2020. Du côté de la police, à Sarreguemines, l'activité a baissé de près de 10% par rapport à une année de fonctionnement normal. Les cambriolages ont diminué quasiment de moitié par rapport à l'année dernière avec 47 cambriolages en 2020. Il n'y a eu aucun homicide, aucun vol à main armé. Au niveau du respect des confinements, les Sarregueminois ont été plutôt sages avec 470 amendes dressées soit environ 5 contraventions par jour.

Autre chiffre positif, selon Franck Stephan, le commandant du commissariat de la ville, c'est le taux d'élucidation des affaires.

Son N°1 - La délinquance en baisse en 2020 dans l'arrondissement de Sarreguemines

On a maintenu notre efficacité sur l'élucidation puisque près de 60% des faits sont élucidés sur la zone de police de Sarreguemines, ce qui la situe parmi les tout meilleurs au niveau national. Et ça ne paraît pas plus facile parce qu'il y a eu moins de faits parce qu'en même temps que le confinement nous avons basculé notre organisation de travail dans un plan de continuation d'activité pour éviter que nos personnels ne se croisent de trop. Et nous avons surtout concentré, notamment au printemps nos missions prioritaires sur le respect des règles de confinement. 

Parmi les faits marquants de l'année, Franck Stephan retiendra 2 affaires qui sont toujours en cours d'instruction mais où les auteurs ont été arrêtés par la police.

Son N°2 - La délinquance en baisse en 2020 dans l'arrondissement de Sarreguemines

C'était notamment une tentative d'homicide en tout début d'année devant la maison d'arrêt. C'était un guet-a-pan où un couple a attendu un détenu qui quittait l'établissement pénitentiaire de Sarreguemines le matin pour régler ses comptes avec lui. et ça s'est traduit par des coups d'arme à feu. 

Je relate aussi une affaire qui a été assez grave, certainement la plus grave de l'année. On a une dame âgée qui a été séquestrée à son domicile pendant plusieurs heures par plusieurs malfrats masqués et cagoulés qui se sont introduits chez elle de force, qui l'ont violenté. Une enquête mixte de nos services avec la police judiciaire a permis d'identifier plusieurs individus qui venaient de différentes régions éloignées de France. 

Le bilan 2020 est globalement positif pour les forces de police. Mais certains chiffres sont quand même préoccupants. Il y a notamment eu une recrudescence de dossiers concernant des affaires de viols avec 12 procédures criminelles contre 4 l'année précédente. Les forces de police ressentent aussi de plus en plus d'irrespect et de défiance de la part d'une partie de la population à leur encontre.

Le commissariat n'a d'ailleurs pas été épargné par le virus. Il y a eu jusqu'à 18 malades en même temps cette année du COVID-19 sur les plus de 66 personnes qui y travaillent 24h/24.

Une activité soutenue à la gendarmerie 

Du côté de la compagnie de gendarmerie de Sarreguemines, qui s'étend de Puttelange-aux-lacs au Pays de Bitche, plusieurs indicateurs sont en baisse en 2020. Il y a eu une baisse de 10% des crimes et délits. 

Malgré tout, selon le capitaine Moncarré, à la tête des 75 gendarmes de la compagnie, l'activité a été soutenue.

Son N°3 - La délinquance en baisse en 2020 dans l'arrondissement de Sarreguemines

L'année 2020 a été une année dense pour les forces de l'ordre avec plus de 3250 interventions à la demande de la population. S'il fallait résumer, notre activité, il y a eu une chute de tous les indicateurs, moins 10% de crimes et délits. Mais des chiffres qui cachent une triste réalité : l'augmentation des violences infra-familiales, dues aux confinements, à l'augmentation des tensions dans la sphère familiale et également à la libération de la parole avec le #MeToo. On avait en 2019, 120 victimes de violences infra-familiales, en 2020 on en compte 150. 

Un chiffre en baisse c'est celui des cambriolages qui ont diminué de près de 45% avec 70 faits l'an passé. Deux tentatives de cambriolages ont notamment pu être évitées à Achen et Hambach grâce à la présence des gendarmes sur le terrain pour faire respecter les règles liées au COVID.

Son N°4 - La délinquance en baisse en 2020 dans l'arrondissement de Sarreguemines

C'est à dire que les contrôles étaient lancés à des fins d'applications des règles du COVID. Et, suite à des événements notables (cambriolages en cours ou tentative de cambriolage), nous avons pu basculer sur des plans de recherche et interpeller des équipes de malfaiteurs grâce à la présence des gendarmes sur le terrain initialement pour des raisons de COVID. 

En dehors des violences intrafamiliales, d'autres indicateurs ont été à la hausse l'an passé comme les vols à l'intérieur des véhicules d'entreprise. En ce qui concerne la thématique des stupéfiants, on a constaté 136 faits contre 63 en 2019. On peut notamment évoquer la saisie de 2 kg de speed et le démantèlement d'un réseau de trafic de cannabis dans le Pays de Bitche. Enfin, les violences envers des personnes dépositaires de l'autorité ont connu une hausse de 28%.

Margot Benabbas

| mercredi 10 février 2021 à 06:51 - Mise à jour à 13:23

Politique

Moselle : les règles s'allègent mais le préfet appelle au maintien de la vigilance

18/10/2021

Economie

Fromagerie de l'abbaye à Vergaville : petite commune mais grands fromages

18/10/2021

Initiative

Bousbach : de la bonne humeur et des dons pour l'opération des brioches de l'amitié

18/10/2021

Sport

Retour gagnant pour les 10 km de Sarreguemines

18/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.