Une nouvelle Ruche qui dit Oui ! devrait ouvrir prochainement à Sarralbe - Radio Mélodie

Actualité

Une nouvelle Ruche qui dit Oui ! devrait ouvrir prochainement à Sarralbe


par Camille Bazin
lundi 1 mars 2021 à 05:15

Pour ceux qui seraient passés à côté, la Ruche qui dit Oui ! est un concept qui permet aux agriculteurs de se regrouper et aux acheteurs de commander des produits auprès de ces agriculteurs et tout récupérer dans un même lieu.

Julie De Paoli gère déjà les ruches de Nousseviller-Saint-Nabor, Forbach et Vahl-Ebersing. Elle souhaite en ouvrir une quatrième à Sarralbe.

Son N°1 - Une nouvelle Ruche qui dit Oui ! devrait ouvrir prochainement à Sarralbe

Avec mon conjoint, on souhaite continuer à développer des ruches. On s’est rendu compte que sur un axe Sarreguemines – Saverne, il n’y avait pas de Ruche qui dit Oui ! On a regardé au plus proche de chez nous et on a choisi Sarralbe.

Pour ouvrir cette nouvelle ruche, Julie doit d’abord s’assurer qu’il y a de la demande sur le secteur. Il faut l’inscription de, au moins, 100 membres sur le site internet de la Ruche qui dit Oui pour ouvrir cette nouvelle antenne. La reine des abeilles espère une ouverture avant Pâques.

Un pic d'affluence durant le premier confinement

Pendant le premier confinement, les ventes avaient explosé, un an après qu’en est-il ?

Son N°2 - Une nouvelle Ruche qui dit Oui ! devrait ouvrir prochainement à Sarralbe

Le bilan, c’est que suite au déconfinement il y a quand même beaucoup de personnes qui sont parties mais on a des personnes qui sont restées très fidèles. Des personnes qui ne commandaient pas forcément avant mais qui sont restées très fidèles suite au premier confinement.

Pour continuer à proposer des nouveautés aux consommateurs, Julie peut compter sur la créativité des producteurs du coin mais organise aussi des ventes exceptionnelles avec des producteurs d’autres régions.

Son N°3 - Une nouvelle Ruche qui dit Oui ! devrait ouvrir prochainement à Sarralbe

Pour proposer des produits qu’on va retrouver forcément autour de chez soi. J’essaye de le faire ponctuellement, par exemple pour les fêtes de fin d’année, avec du poisson. Le but c’est aussi d’aider des producteurs qui ont souffert des confinements parce qu’ils faisaient des marchés, parce qu’ils faisaient de la vente directe et qu’ils ont dû arrêter. C’était de leur donner un coup du pouce pour qu’ils puissent continuer à vivre.  

Pour trouver la Ruche la plus proche de chez vous, c’est par ici !


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.