Sport


Romain Cabanski, RC Naborien :
« On avait espoir de changer de catégorie cette année »

Romain Cabanski, RC Naborien :
« On avait espoir de changer de catégorie cette année »

Il y a deux semaines, la Fédération française de rugby était la première à acter la fin de ses championnats amateurs. Une nouvelle qui a impacté le club du RC Naborien, à Saint-Avold. 
 

Si le XV de France jouait hier contre l’Angleterre, ce n’est malheureusement pas le cas des clubs amateurs. Il y a quelques semaines, la fédération française de rugby annonçait la fin de ses championnats amateurs.

A Saint-Avold, l’équipe première du RC naborien, qui évolue en championnat territorial, dis donc définitivement au revoir à la saison 2020-2021. Une décision qui a un peu déçu son président, Romain Cabanski.

Son N°1 - Romain Cabanski, RC Naborien : « On avait espoir de changer de catégorie cette année »

C’est vraiment dommage parce que depuis le début de saison notre club était dans une nouvelle dynamique, on a mis en place un nouveau projet associatif et sportif. On avait très bien démarré le championnat et on avait espoir de changer de catégorie cette année.

"Ce n'est que partie remise"

Avec 14 points et trois victoires en trois matches, le RCN était donc sur de bonnes bases, bien que la saison ait été stoppée à l’automne dernier. Il n’y aura ni montées, ni descente à l’issue de cette  dernière. Pour Romain Cabanski, la fédération aurait pu peut-être faire autrement.

Son N°2 - Romain Cabanski, RC Naborien : « On avait espoir de changer de catégorie cette année »

On aurait peut-être encore, au regard des vaccinations et du programme de vaccination, envisager un allègement des mesures vers la fin avril et pouvoir réaliser une partie du championnat sur les mois de mai, juin voire début juillet.

Aujourd’hui, les joueurs continuent de s’entraîner, sans contact.

Pour ce qui est des ambitions, elles sont bien sûres reportées à la saison prochaine.

Son N°3 - Romain Cabanski, RC Naborien : « On avait espoir de changer de catégorie cette année »

Je dirais que ce n’est que partie remise. L’équipe est jeune, dynamique. En tout cas l’équipe senior mais nous avons toutes les catégories. Il y a un gros potentiel et je dirais que ce n’est que partie remise.
 

L’envie de faire grandir le club Naborien est toujours intacte. Selon Romain Cabanski, le club compte davantage de licenciés que la saison précédente, et ce malgré la pandémie. Mais désormais, « le club est dans l’attente » pour la suite.

Laurie Veyrier

| dimanche 14 mars 2021 à 07:00 - Mise à jour à 08:27

High-tech

Apple présente ses nouveaux AirPods et MacBook Pro

19/10/2021

Société

Situation sanitaire, sécurité à l'école... on fait le point à quelques jours des vacances

19/10/2021

Initiative

Boulay : un tatouage comme ''point final'' après un cancer du sein

19/10/2021

Société

Sarralbe : l'interdiction de certaines couleurs inquiète Manuela, tatoueuse, et ses clients

19/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.