Actualité


Pascal Kusior prend la direction du musée de la Mine de Petite-Rosselle

Pascal Kusior prend la direction du musée de la Mine de Petite-Rosselle

Photo : Camille Bazin

Depuis le 1er février 2021, le musée Les Mineurs Wendel de Petite-Rosselle a un nouveau directeur. Pascal Kusior, 56 ans, a longtemps travaillé pour les collectivités territoriales. Aujourd’hui, c’est un nouveau défi qui l’attend, alors que le musée, doit pour le moment, garder portes closes.

Donner un coup de jeune au musée

Depuis le 24 décembre 2020, les musées sont fermés en France. C’est donc dans un contexte bien particulier que Pascal Kusior a pris ses fonctions. Mais l’absence de public ne signifie pas qu’il y a moins de travail bien au contraire.

Ça me permet vraiment de conduire une expertise assez fine qui sera traduite par un document en direction des élus très prochainement et ça me permet en même temps de réfléchir au devenir.

Le nouveau directeur veut notamment donner « un coup de jeune » au musée Les Mineurs.

L’idée est de travailler sur une visite seule qui cohabiterait avec les visites toujours guidées et ça nous permettrait d’accueillir et de satisfaire plus de monde. Des visites avec un outil numérique style tablette ou QR code en plusieurs langues évidemment. Je pense qu’on va aller plutôt vers ce genre de formule plutôt qu’un audioguide qui ne me convient pas vraiment, qui n’est pas très convivial et pas très moderne.

En complément de la reproduction de la mine, Pascal Kusior voudrait également proposer une salle en immersion pour le public au sein du musée.

Les gens se retrouveraient dans un environnement peu lumineux. On pourrait travailler sur des vidéos existantes pour pouvoir faire une composition, des scénarios, qui vont tourner, qui vont projeter une image à la fois sur le sol, sur les murs, sur le plafond et qui font qu’on a la sensation d’être au cœur de l’activité.

Crise sanitaire oblige, le directeur réfléchit évidemment à une nouvelle organisation afin d’accueillir le public en toute sécurité.

On a réalisé des aménagements pour améliorer la sécurité, mais surtout la visibilité du site. On a amélioré les choses, on a refait des plans, on a remis à jour les cheminements, on a recréé des cheminements avec effectivement la contrainte de la distanciation. Il faut dire qu’ici, on est tellement grand, on a 1800m² dans un premier temps et presque 2000m² de l’autre côté sur la mine. On ne sait quelles seront nos capacités, mais on accueillait dernièrement des groupes de 10 personnes. Vous imaginez 10 personnes sur 1800m², autant dire que c’est beaucoup moins que dans n’importe quel supermarché.

Poursuivre les animations

Concernant le Parc Explor Wendel, Pascal Kusior souhaite continuer à accueillir des événements sur le site notamment le spectacle des Enfants du Charbon. Même si, actuellement, il est difficile de programmer des animations estivales.

On a une pré-programmation, mais on est sur de rien pour le moment bien évidemment. Des choses sont en place et au fur et à mesure on les annule ou on les remporte. Les Enfants du Charbon, on est avec eux, je les ai rencontré à plusieurs reprises justement pour voir si on va pouvoir mettre en oeuvre une édition 2021, ce que tout le monde espère.

Pascal Kusior travaille également à la mise en place de nouveaux partenariats notamment avec le Carreau Scène Nationale afin de décentraliser des spectacles sur le site de Petite-Rosselle.

Attirer de nouveaux publics

Autre défi que souhaite relever le nouveau directeur, faire rayonner le musée plus loin que le Bassin-Houiller.

On a un site qui a été beaucoup tourné vers l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg. Vous allez me dire, c’est naturel, on est tout près de la frontière, ok. Quoiqu’il en soit, moi qui viens du Bassin de Briey, le Parc Explor et le Musée les Mineurs, je ne connaissais pas et quand j’ai fait un sondage autour de moi, pareil. Donc c’est quand même un peu problématique, à moins d’une heure, de ne pas réussir à faire passer l’information. On est d’accord avec le président, Robert Ahr, qu’on devrait travailler vers la France, vers tout ce secteur, qui représente de nouveaux publics.

Avec le nouveau restaurant, qui devrait pouvoir ouvrir ses portes au dernier trimestre de cette année, Pascal Kusior veut que le site devienne un lieu où tout le monde pourra passer la journée.
Malgré tout, le directeur reste prudent et sait que cette année 2021 est une année de transition en attendant, on l’espère, une reprise « normale » des activités culturelles. 

Camille Bazin

| mercredi 24 mars 2021 à 17:18 - Mise à jour le 25 mars 2021 à 06:13

Actualité

Eliane Romani – candidate aux élections régionales pour la liste « Il est temps ! »

16/06/2021

Actualité

Départementales 2021 : 9 listes pour le canton de Saint-Avold

16/06/2021

Actualité

Forbach : Création d'un triangle Eurozone

16/06/2021

Jeux

De beaux cadeaux à gagner !

15/06/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.