Actualité


Coronavirus : point de situation en Moselle et dans le Bas-Rhin à la mi-avril

Coronavirus : point de situation en Moselle et dans le Bas-Rhin à la mi-avril

« C’est une course contre la montre », voilà les propos de Josiane Chevalier, préfète du Bas-Rhin.

Pour vaincre le virus du Covid et retrouver une certaine liberté, il faut vacciner. D’ici le mois de juin, un vaccinodrome va ouvrir à l’hôtel de la Communauté Européenne d’Alsace où 2000 personnes vont pouvoir se faire vacciner par 70 pompiers chaque jour.

Dès lundi, il y aura au total 22 centres de vaccination dans le Bas-Rhin. Le 22ème ouvrira lundi à Reichshoffen. Au total, 30 000 Alsaciens pourront se faire vacciner la semaine prochaine.

La circulation du virus reste importante dans le Bas-Rhin

Le taux d’incidence dépasse les 300 pour 100 000 habitants. Il est supérieur à celui de la Moselle. 477 personnes sont hospitalisées, 15 à 20 malades arrivent chaque jour à l’hôpital. En soins critiques, 94 malades sont recensés. 5 à 6 cas graves entrent en réanimation chaque jour. La tension hospitalière existe mais le nombre de lits disponibles est encore suffisant. Peu de déprogrammations chirurgicales sont prévues.

En Moselle, on constate un léger mieux dans la lutte contre le Covid-19

Le taux d’incidence reste sous la barre des 300. Le taux de positivité reste le plus bas de la région. La pression hospitalière reste forte avec un peu moins de 600 malades et 117 cas graves. Les déprogrammations chirurgicales sont nombreuses et des transferts de patients ont encore lieu.

Néanmoins, les analyses des eaux usées prévoient une phase de baisse de la circulation du virus selon la préfecture.

Le variant anglais prend le dessus en Moselle

Alors qu’en février, le variant sud-africain était majoritaire dans le département, la tendance s’inverse deux mois plus tard. Le variant anglais représente 58% des cas en Moselle contre 30% pour le variant sud-africain. A l’heure actuelle, le variant brésilien n’a pas encore détecté dans les phases de séquençage.

Les forces de l’ordre en Moselle veillent au bon respect des restrictions dues au Covid

Fermeture des centres commerciaux au-dessus de 10 000m2, port du masque obligatoire, pas d’alcool sur la voie publique… les règles sont nombreuses dans le département.

La semaine dernière, 299 établissements recevant du public ont été contrôlés, 6 ont été verbalisés.

10 000 contrôles au total ont eu lieu, 442 Mosellans ont reçu une amende pour défaut d’attestation, 170 pour non port du masque.

Cédric Kempf

| mardi 13 avril 2021 à 16:28 - Mise à jour le 14 avril 2021 à 11:33

Culture

Saint-Jean-de-Bassel : le couvent des Sœurs recherche de nouveaux projets

27/10/2021

Santé

Moselle : la situation sanitaire reste stable malgré une légère hausse du nombre de cas

26/10/2021

Politique

La ministre déléguée à l'Industrie voit l'avenir en vert pour la Moselle-Est

26/10/2021

Culture

Bitche : des œuvres du monde entier au cœur du centre-ville

26/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.