Sport


Gymnastique : Loris Frasca vise l'Europe... avant les Jeux !

Gymnastique : Loris Frasca vise l'Europe... avant les Jeux !

Le gymnaste Forbachois se prépare à vivre ses premiers Jeux Olympiques cet été. Mais avant cela, d’autres échéances sont à venir. Parmi elles, les championnats d’Europe en Suisse la semaine prochaine.

Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas pu franchir la frontière pour partir conquérir de nouvelles médailles. Dimanche, Loris Frasca s'en ira vers Bâle, en Suisse, pour les championnats d'Europe de gymnastique.

Jeudi prochain auront lieu les qualifications. Le jeune homme espère se qualifier à la fois sur le concours général et sur le saut de cheval, sa spécialité.

Je me sens surmotivé. Vu que ça fait un moment qu’on n’a pas eu de compétition, notamment à l’international, c’est un plaisir de pouvoir retrouver la compétition à ce niveau. J’ai qu’une hâte, c’est d’y aller.

L'objectif ultime : décrocher l'or sur le saut de cheval.

Un an après le report des Jeux, une motivation encore plus importante

Fin mars, le Forbachois était sacré champion de France par équipes avec Antibes, son club actuel, après un an sans compétition. La pandémie a forcément bouleversé le quotidien :

ça a quand même beaucoup changé les habitudes.  Avec la pandémie tout s’annulait à chaque fois donc la préparation a été assez difficile. On nous disait « oui il y aura une échéance bientôt » et finalement elle était annulée. La motivation en a pris un sacré coup. Mais au bout d’un moment c’est la même chose pour tout le monde, il faut faire avec et on est obligé de s’adapter.

Et si l'horizon s’éclaircit, on espère qu’il le sera tout autant en juillet prochain au pays du soleil levant. Loris Frasca possède déjà son ticket pour ses premiers JO à Tokyo.

Un rêve qu'il avait dû mettre entre parenthèses il y a un an après le report des Jeux à cause de la pandémie.

La motivation est encore plus importante. L’année dernière on était si près du but et repousser tout cela d’un an c’était assez frustrant. Mais comme c’était pour tout le monde pareil, je me suis dit « ok c’est pas grave » et je me suis remotivée à fond. Et maintenant je n’ai qu’une envie, c’est y aller pour décrocher la médaille. Ce seront mes premiers Jeux et des Jeux particuliers par rapport à la pandémie.

Avant cela, la préparation continue.

Laurie Veyrier

| dimanche 18 avril 2021 à 07:32 - Mise à jour à 11:53

Actualité

Que faire face à la prolifération des chenilles urticantes ?

21/06/2021

Actualité

Régionales : Jean Rottner en tête dans le Grand Est

21/06/2021

Actualité

Départementales : Les résultats dans les cantons de Moselle-Est et d'Alsace Bossue

21/06/2021

Actualité

Jonathan Fournel et son piano, un talent made in Insviller

21/06/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.