Actualité


La gérante des Dessous Clélia envoie une culotte à Matignon

La gérante des Dessous Clélia envoie une culotte à Matignon

Pour montrer leur désaccord avec les dernières annonces du gouvernement concernant les commerces dit « non-essentiels », les détaillants de lingerie et bain ont décidé de se fédérer et de créer un collectif « Action culottée ». Pour faire passer leur message, le collectif a décidé de jouer la carte de l’humour en envoyant des « culottes de mécontentement » au Premier ministre Jean Castex.

Une action humoristique pour dénoncer leur ras-le-bol

Depuis quelque temps déjà, les détaillants de lingerie de toute la France se sont regroupés sur les réseaux sociaux pour échanger. C’est lors du troisième confinement que le collectif Action Culottée a vu le jour.

Son N°1 - La gérante des Dessous Clélia envoie une culotte à Matignon

On s’est rendu compte qu’on a bien évidemment, peu importe où on se trouve en France, tous les mêmes besoins. On est interdépendant, on s’aide très régulièrement et là pour le coup c’était une façon humoristique de pouvoir nous faire entendre en envoyant une petit culotte, chacune à son goût. Je pense que notre Premier ministre aura le droit à des slips kangourous et à des strings très sexy selon les boutiques. C’est une action humoristique qui est avant tout symbolique.

Clélia Loch, gérante du magasin Les Dessous Clélia à Sarreguemines, est consciente que le virus est toujours présent. Dans la lettre, qui accompagne la petite culotte, envoyée au ministre, elle et les autres gérants se disent prêts à renforcer encore les mesures s’il le faut en mettant en place un système de rendez-vous par exemple pour les clients.

En revanche, les commerçants indépendants demandent plus de contrôle concernant les grandes surfaces.

Son N°2 - La gérante des Dessous Clélia envoie une culotte à Matignon

On a constaté qu'en France, dans de très nombreuses grandes et moyennes surfaces, certaines n’ont pas joué le jeu de la solidarité envers les indépendants comme nous et ont toujours leurs rayons lingerie, chaussettes, collants, ouverts. Sur Sarreguemines, ce n’est pas forcément le cas, certains ont joué le jeu très rapidement, certains sont très proches des commerçants du cœur de ville et d’autres ont un peu traîné on a trouvé cette concurrence complètement déloyale. On a essayé de demander à notre gouvernement de nous autoriser à rouvrir très rapidement parce que ce n’est pas dans nos petites structures qu’il y a, à l’heure actuelle, le plus de danger. On a un protocole sanitaire qui est en place depuis très longtemps, qui est respecté et nos clients ne sont absolument pas en danger chez nous.

"On veut tous pouvoir rouvrir"

Comme tous les commerces dits « non-essentiels » les revendications des détaillants sont simples.

Son N°3 - La gérante des Dessous Clélia envoie une culotte à Matignon

Je pense qu’on est comme tout le monde, on veut tous pouvoir rouvrir, on a tous besoin de travailler, on veut tous travailler correctement et que ces restrictions soient levées le plus rapidement possible. Apparemment, c’est en bonne voie, j’espère que ça sera vraiment le cas.

Avant de conclure, on a tout de même voulu savoir ... quel modèle a choisi Clélia pour le Pemier ministre ?

Son N°4 - La gérante des Dessous Clélia envoie une culotte à Matignon

Il a le droit à un joli shorty rose avec des attaches porte jarretelle. Je ne sais pas s’il en fera usage, mais en tout cas elle est très mignonne.

Camille Bazin

| vendredi 23 avril 2021 à 04:28 - Mise à jour à 06:14

Faits Divers

Freyming-Merlebach : un sexagénaire retrouvé décédé dans son véhicule

24/09/2021

Politique

Elections en Allemagne : ''Un scrutin sur lequel on ne peut pas faire de paris''

24/09/2021

Société

Christophe Oswald, nouveau commandant de l'unité opérationnelle de Forbach

24/09/2021

Santé

Eurodistrict SaarMoselle : le projet Geko pour améliorer l’offre de soins pour les frontaliers

24/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.