Actualité


''Le 4-4-2'', une page sur le football gérée par un Sarregueminois

''Le 4-4-2'', une page sur le football gérée par un Sarregueminois

Pour Alex Wissler de Sarreguemines, le football se joue en 4-4-2.

Alors non, il ne s'agit pas d'une tactique de jeu pour lui, mais du nom qu'il a donné à sa page sur les réseaux sociaux. Ce conseiller bancaire de 32 ans agite la toile par ses posts. Des posts humoristiques ou d'informations qui sont largement suivis. Rencontre.

Avec Twitter, Facebook et Instagram, c'est environ 80 000 personnes qui suivent Alex sur les réseaux. Une vraie petite communauté.

C'est presque le Stade de France qui me suit derrière, quand on réfléchit c'est assez énorme.

Si ses posts sont likés et partagés en nombre, c'est notamment grâce à sa touche d'humour. C'était le cas récemment avec le nouveau Astérix annoncé au cinéma. Zlatan Ibrahimovic jouera dedans. Alex a imaginé qu'un autre joueur pourrait faire partie du casting.

J'avais fait un post où j'avais annoncé que Neymar faisait aussi parti du casting et il allait s'appeler 3matchsurdix, comme il ne joue pas souvent et qu'il est souvent blessé. Ca avait fait un carton sur les réseaux sociaux.

Un autre post avec Dimitri Payet et le kebab le Bosphore à Woustviller avait fait réagir à l'échelle locale mais aussi nationale.

J'ai eu des retours de gens qui me disaient "ah t'as vu ce post sur Payet et le kebab, c'est énorme". Je ne leur disais pas que c'était moi mais ça me faisait sourire dans un coin de ma tête. J'ai eu pas mal de retour là-dessus.

Cette notoriété grandissante lui permet d'avoir des contacts avec des footballeurs comme Rémi Oudin ou Steve Savidan. Robert Pirès a également aimé une publication qui le concernait. En voyant cette évolution, Alex espère continuer à toucher un maximum de monde.

C'est de monter mes followers quotidiennement et être en place sur les réseaux sociaux pendant les grandes compétitions, que ce soit la Ligue des Champions ou surtout l'Euro qui approche.

Ce passionné de foot faisait souvent le tour des stades comme le Camp Nou ou Bernabeu avant la pandémie. Aujourd'hui, avec la crise du Covid, le seul avantage qu'il y voit, c'est une plus forte présence des fans de foot sur les réseaux. Et c'est une bonne chose pour le 4-4-2.

Cédric Kempf

| mardi 27 avril 2021 à 05:06 - Mise à jour à 06:25

Actualité

Que faire face à la prolifération des chenilles urticantes ?

21/06/2021

Actualité

Régionales : Jean Rottner en tête dans le Grand Est

21/06/2021

Actualité

Départementales : Les résultats dans les cantons de Moselle-Est et d'Alsace Bossue

21/06/2021

Actualité

Jonathan Fournel et son piano, un talent made in Insviller

21/06/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.