Actualité


Suivez-nous dans notre chasse au muguet !

Suivez-nous dans notre chasse au muguet !

Petit brin porte bonheur aux clochettes odorantes, le muguet fait son retour cette année ! A Radio Mélodie, on a décidé de partir créer un petit bouquet…

Véritable tradition du 1er mai, le muguet avait un peu disparu de nos habitations l'an dernier à cause de la pandémie. Mais cette année, sa vente était autorisée aussi bien en boutiques que sur la voie publique (dans un respect de six personnes réunies autour d'un stand).

Alors pour commencer, direction le fleuriste et GalliaViridi à Sarreguemines. Devant, Alessio Paganica a installé un stand avec des brins traditionnels mais aussi des compositions. Et la boutique a été victime de son succès : 

Depuis hier on a vraiment eu beaucoup de monde et là ce matin on a du faire un réassort en rapidité. Mais tout se passe très très bien.

A la boutique GalliaViridi, les brins de muguet se sont vendus à toute vitesse en deux jours.

"Un peu de baume au coeur"

Il ne pensait d'ailleurs pas vendre autant cette année. Mais alors justement, qu’est ce qui attire autant dans ce petit brin ?

Je pense qu’il y a le côté traditionnel mais aussi le côté porte bonheur. Qu’on offre un petit brin de muguet, que ça puisse porter bonheur, surtout dans la période actuelle. Ça donne un peu de baume au cœur aux gens. Si ça peut leur faire plaisir.  

Brin de muguet nantais en main, direction la caisse. Mais avant de payer Alessio nous donne un dernier conseil pour entretenir notre muguet : 

Vous le mettez dans une pièce un peu plus fraiche que les autres et vous changez l’eau tous les deux jours.

Une tradition familiale

Premier brin de muguet trouvé (enfin acheté) ! 

Quelques heures après, il n’y avait déjà plus de muguet chez le fleuriste. Mais pour en trouver d’autre il ne faut pas forcément aller très loin. On enfile ses baskets et on rejoint Audrey et Deborah, 36 ans, dans la forêt du Buchholz ! Cette première n'est pas peu fière de trouver la première clochette : 

On disait toujours que celui qui trouvait la première clochette, ça lui portait bonheur. Donc on devait faire un voeu.

C'est une tradition d'aller chercher le muguet le premier mai ? Pour moi oui depuis que je suis toute petite. Avec mes parents on a toujours fait ça. Ensuite j'ai continué avec mes enfants. Pour moi c'est la journée la plus importante. Il y en a c'est Noël ou leur anniversaire. Pour moi c'est le premier mai.

Pour Audrey (à gauche), la cueillette du muguet est une réelle tradition. Elle est accompagnée ce matin d'une amie, Déborah.

Du côté de Deborah, c’est surtout le plaisir d’accompagner son amie.

J’emmène en général ma copine dans des randonnées. C’est plus cela qui m’attire. Et comme pour elle c’est important le premier mai et le muguet je l’ai accompagnée ce matin.

   

Après cette cueillette fructueuse, nos bouquets iront donc décorer les tables d'Audrey et Déborah... et celle de la radio, évidemment ! 

 

Après deux heures de recherche, mission accomplie pour la rédaction. 

Laurie Veyrier

| lundi 3 mai 2021 à 06:13 - Mise à jour à 11:33

Actualité

Nina Kanto, le retour de la ''Lionne''

09/05/2021

Actualité

Un conseiller départemental, à quoi ça sert ?

09/05/2021

Actualité

Attentat déjoué en Moselle : Trois suspects mis en examen

08/05/2021

Actualité

12 500 euros d’aides pour les étudiants sarregueminois

08/05/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.