Le bien-être animal est au cœur de la ferme Harlé à Hilbesheim - Radio Mélodie

Actualité

Le bien-être animal est au cœur de la ferme Harlé à Hilbesheim


par Cédric Kempf
vendredi 7 mai 2021 à 05:06

A Hilbesheim, la ferme de Kévin Harlé prône le bien-être animal avant tout ! Tout se fait à l'ancienne sur l'exploitation et les animaux ont de l'espace pour vivre. Un gage de qualité lorsque la viande est transformée et arrive dans l'assiette du client. Cédric Kempf s'est rendu sur place.

Son N°1 - Le bien-être animal est au cœur de la ferme Harlé à Hilbesheim

Kévin Harlé est éleveur/engraisseur. Mais ce qui compte pour lui, c'est le bien-être animal. Les porcs ont de l'espace.

Ah oui, ils sont carrément libres ! Par rapport à un système caillebotis, ils ont trois fois la place.

Et ça va bien plus loin.

La deuxième particularité c'est qu'ils ont le droit de jouer, donc ils ont des petits jouets en bois, ils sont sur de la paille, ils n'ont pas les queues coupées, ni les dents. C'est fait à l'ancienne comme le grand-père.

Les porcs sont nourris sur paille avec des céréales issues de la ferme. Tout un processus qui se ressent ensuite dans l'assiette du client.

Notre système fait que la viande est beaucoup plus ferme, elle n'est pas pisseuse. Elle tient plus longtemps. Du fait qu'ils mangent de la paille, il y a du fer à l'intérieur, ça colore la viande. La viande n'est pas pâle, elle est rouge.

Un travail qui prend plus de temps mais l'éleveur n'est pas aidé avec la hausse des charges fixes.

Un cochon mange 2.5 kgs par jour. Il mange principalement du blé et de l'orge. C'est nos matières premières. Par exemple, le blé l'année dernière c'était 170 euros, aujourd'hui c'est 230 euros alors que le cochon on ne le vend pas plus cher.

Néanmoins, Kévin va continuer à investir avec notamment une maternité unique en son genre pour les truies. Grâce à ça, elles seront libres plus rapidement.

Les truies sont bloquées pendant 1 mois le temps que les porcelets soient sevrés. Chez nous, l'objectif c'est qu'elles soient bloquées que 4 jours et qu'elles aient un endroit pour qu'elles puissent sortir avec leurs porcelets dans de la paille.

Un nouveau bâtiment d'engraissement va voir également voir le jour. Coût du projet : 300 000 euros.

Kévin Harlé est aussi président du magasin Chez les p'tits paysans à Mittelbronn. Là-bas, on retrouve 500 produits de 50 producteurs du secteur.


Dans le reste de l'actu...

Moselle : le virus circule activement, le nombre de patients hospitalisés augmente

il y a 15 h 24 min

Renforcement des règles à l'école : ''pas suffisant'' selon la FSU Moselle

il y a 22 h 5 min

Schoeneck : une grève et des tensions au lycée entre les enseignants, les agents et la proviseure

il y a 1 jour 1 h 16 min

Langatte : le centre de bien-être, pilier de l'attractivité de la commune

il y a 1 jour 1 h 46 min

Cocheren : l'association Art en mouvement fait danser petits et grands depuis presque 20 ans

il y a 1 jour 1 h 46 min

Villes et villages fleuris : deux fleurs d'un coup pour Rémelfing, ''une fierté'' pour le maire

il y a 1 jour 22 h 28 min

La rive droite de Sarreguemines est désormais reliée au nouveau réseau de chaleur urbain 

il y a 2 jour 1 h 42 min

Voir toute l'actu

Flash InfoLe père Noël s’invite dans les rues de St-Avold ce mercredi

il y a 12 h 32 min

Flash InfoLe pass sanitaire s’étend sur le marché de Noël de Strasbourg

il y a 12 h 33 min

Flash InfoLes +65 ans peuvent aller se faire vacciner sans rendez-vous

il y a 12 h 33 min

Flash InfoDes pompiers étaient présents en nombre au centre de Rohrbach lès Bitche ce mardi matin

il y a 12 h 34 min

Flash InfoSi vous avez envie d’une sortie culturelle cette semaine, il y a du choix dans la région

il y a 22 h 6 min

Flash InfoA Voellerdingen, les Vergers d’Arlette lancent une cagnotte pour financer un nouvel alambic !

il y a 22 h 7 min

Flash InfoL’Agence régionale de santé cherche des professionnels de santé pour renforcer les hôpitaux 

il y a 22 h 7 min

Voir toute l'actu

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.