Actualité


Avec ''Talaref'',
Guillaume Weislinger en appelle à vos souvenirs

Avec ''Talaref'',
Guillaume Weislinger en appelle à vos souvenirs

Originaire de Alsting, Guillaume Weislinger et deux amis a décidé de créer leur propre de jeu de société !

Son N°1 - Avec ''Talaref'', Guillaume Weislinger en appelle à vos souvenirs

Cofondateur d’une agence d’événementiel basée à Nancy, Pandor Concept, Guillaume, Lucie et Thomas ont décidé de se lancer dans la création d’un jeu de société : Talaref. Coupe du monde 1998, Friends, dessins animés, Talaref parle de culture générale autour de vos souvenirs des années 90 à 2010. 

On va poser des questions, ça joue à partir de trois sur les différents thèmes des années 90/2000 donc ça va être le sport, les séries télé, les dessins-animés. Et l’originalité de cela c’est qu’on peut aussi provoquer en duel les participants pour leur piquer leurs cartes. Ça fait le côté ambiance.

Les trois amis et collègues ont eu l'idée de lancer ce nouveau jeu après le premier confinement.

Vu qu’on ne pouvait pas trop faire d’événements et qu’on voulait continuer à divertir les personnes on s’est dit que le jeu de société serait une bonne idée. Et la Nostalgie est venue assez naturellement. On parle souvent de nos bons souvenir quand on était enfants, des dessins animés que l’on regardait ou des films.

Talaref est un jeu de cartes sur lesquelles sont inscrits des points. Et il faut en avoir un maximum pour gagner. Six catégories sont proposées : Sport, Cour de récré, Fourre-tout, Grand écran, Machine de hit et Petit écran.

Une cagnotte pour aider à son lancement

Créer un jeu de société, ça demande du temps. Un an de travail. Et c’est justement en jouant que les trois amis ont réussi à développer leur idée :

On joue régulièrement, que ce soit dans notre cercle familial ou entre nous. Le plus souvent c’est au Uno ou des choses comme ça. Mais justement grâce à cette création, on a commencé à jouer à d’autres jeux pour pouvoir voir plus loin que les jeux dont on avait l’habitude. Et on se réunissait tous les mercredis avant le confinement pour jouer aux jeux donc on a toujours aimé ça.

 

Guillaume aimerait pouvoir vendre son jeu au plus grand nombre. Pour cela une cagnotte a été lancée afin d’aider à son lancement. Et le résultat a déjà donné d’autres idées.

On a découvert un autre marché avec le grand public. Rentrer dans le salon des personnes en se disant qu’ils allaient s’amuser avec notre jeu c’est vraiment super. Et on a déjà eu des idées en discutant avec les testeurs sur des extensions autour des années 70-80, sur les séries des choses comme cela. Si le financement participatif fonctionne bien l’idée est de continuer à développer le jeu de société tout en gardant l’activité événementielle qui va reprendre, je l’espère, bientôt.

Le jeu comporte déjà plus de 900 questions. De quoi se plonger dans de nombreux souvenirs. A terme, l'équipe de Talaref souhaiterais mettre en vente le jeu au niveau régional et national. Et pour soutenir le projet Talaref et précommander le jeu, rendez-vous sur la cagnotte Ulule du jeu.

 

Laurie Veyrier

| samedi 15 mai 2021 à 06:48 - Mise à jour à 07:25

Santé

Moselle : 30% des femmes âgées entre 15 et 65 ans ne consultent pas de gynécologue

22/09/2021

Buzz - People

Sarralbe : Louise Keyser, 19 ans, rêve de devenir Miss Lorraine

22/09/2021

Initiative

Spicheren : ils vont chausser leurs baskets pour aider la recherche contre les cancers pédiatriques

22/09/2021

Santé

51% des 12-17 ans ont un schéma vaccinal complet en Moselle

21/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.