Actualité


Quatre jours pour la biodiversité au parc animalier de Sainte Croix

Quatre jours pour la biodiversité au parc animalier de Sainte Croix

A partir d’aujourd’hui et jusqu’à dimanche auront lieu les entretiens de la Biodiversité Grand Est au parc animalier situé à Rhodes.

Son N°1 - Quatre jours pour la biodiversité au parc animalier de Sainte Croix

Blanche Casagrande – Chargée de communication au parc animalier de Ste Croix

De quoi s’agit-il exactement ?

Alors les entretiens de la biodiversité c'est une première, c'est une initiative collective. On est une quinzaine de partenaires, ça va de la région au département, aux associations locales en faveur de la biodiversité. En fait c'est un grand rassemblement de spécialistes qui, pendant 4 jours, vont échanger autour de thématiques bien précises autour de la nature et de la biodiversité.  

Quel est l’objectif de cet événement ?

On a plusieurs objectifs bien sûr. Déjà, c'est de rassembler ces personnes, de créer un réseau pour qu'elles puissent se rencontrer, échanger. Et bien sûr faire un état des lieux et trouver des solutions durables autour des 4 thématiques qui sont : les grands prédateurs, les zones humides, la forêt et l'agriculture. 

Quel va être le programme de ces 4 jours ? Est-ce que le public va pouvoir suivre ça ?

Pour aujourd'hui, jeudi, la journée sera consacrée aux grands prédateurs. Donc on a deux tables rondes qui sont retransmises sur nos réseaux sociaux. On a deux tables rondes autour des prédateurs à poil et des prédateurs à plume donc les oiseaux et les loups, les lynx et compagnie. Vendredi, pour les zones humides on a aussi 3 tables rondes et c'est la même chose pour samedi et dimanche. Et chaque jour, en fin de journée, il y aura des petites interview sur notre page Facebook pour faire un compte rendu de ce qu'il s'est passé.  

Pourquoi avoir souhaité lancer un événement de ce type au sein du parc animalier ?

C'est une initiative collective et c'est vrai que le parc par sa situation géographique est un point de rendez-vous dans le Grand est (à 1h de Metz, 1h de Nancy, 1h de Strasbourg). Le parc l'an dernier a eu 40 ans, un anniversaire perturbé par la crise sanitaire. L'événement devait avoir lieu l'an dernier pour fêter les 40 ans et pour marquer notre engagement pour la biodiversité. 

Est-ce que c’est votre rôle finalement ?

Oui, bien sûr, le parc a plusieurs missions et avant toute chose la sensibilisation des publics. Je vous rappelle qu'on accueille 25 000 scolaires par an. On va avoir notre millionième scolaire accueilli cette année. On a énormément de panneaux pédagogiques au parc. Nous notre but c'est de sensibiliser le visiteur et de faire en sorte qu'en sortant du parc il ait appris des choses sur la biodiversité, sur les espèces qu'on a ici et qu'il soit lui-même à son tour un ambassadeur de la biodiversité. Au parc on a également le fonds de dotation Sainte Croix biodiversité. C'est un des moyens par lequel on fait de la sensibilisation auprès des jeunes et des moins jeunes. 

Margot Benabbas

| jeudi 27 mai 2021 à 09:37 - Mise à jour à 12:06

Initiative

Boulay : un tatouage comme ''point final'' après un cancer du sein

19/10/2021

Société

Sarralbe : l'interdiction de certaines couleurs inquiète Manuela, tatoueuse, et ses clients

19/10/2021

Economie

Agglo de Saint-Avold : un projet de rénovation pour lutter contre les vieux logements

19/10/2021

Politique

Moselle : les règles s'allègent mais le préfet appelle au maintien de la vigilance

18/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.