Actualité


Vivre dans un bus : l’incroyable projet de la famille Denisan

Vivre dans un bus : l’incroyable projet de la famille Denisan

La famille Denisan originaire de Moselle-Est a un projet hors du commun !

Cathy, Olivier et leurs 5 enfants ont mis leur maison en vente en Savoie et vont acheter un bus dans lequel ils vont vivre.

Nous les avons rencontrés.

Son N°1 - Vivre dans un bus : l’incroyable projet de la famille Denisan

Un concept mais aussi un projet totalement dingue 

En 2015, Cathy et Olivier quittent Sarreguemines et Hellimer pour s’installer en Savoie. C’est là-bas qu’ils ont eu leurs 5 enfants…

Lola, 13 ans, Jeanne 4 ans, Martin 7 ans et demi, Maya 11 ans

Et Louise la petite dernière qui a 2 ans ! Ça fait 5 ans que pour eux l’école est à la maison.

Et c’est grâce à ça que les deux parents ont eu l’idée de s’installer dans un bus.

Ils sont très demandeurs par exemple de visites culturelles, et c'est vrai qu'on ne peut pas se promener tout le temps et prendre des locations. C'est comme ça que l'idée a germé pour prendre une maison roulante.

A bord de son bus, la famille Denisan ira à la découverte de lieux mais aussi de personnes.

L’objectif est de transmettre un maximum de choses aux enfants et de vivre au jour le jour, loin du stress.

Pour l'instant on part mais on ne sait pas où on va exactement aller et pour combien de temps.

Ce projet, qui peut sembler fou, fait le bonheur de Lola, l’aînée.

C'est mon gros rêve, ca va être trop chouette, on va se lever on va voir des pays magnifiques ça va être génial. Et puis, on va partir à la rencontre de différentes personnes, ça va être la découverte de la vie finalement.

Des idées pleins la tête

Le bus que la famille va acquérir est complétement vide et ils vont donc devoir totalement l’aménager.

Les chambres seront certainement au fond du bus pour nous laisser un gros espace à vivre à l'avant. Ce n'est pas comme une maison, on vivra certainement dehors, le bus s'est juste pour faire à manger et dormir.

Et les idées de la famille ne s’arrêtent pas là.

On va essayer d'être un maximum autonome en énergie c'est-à-dire en électricité avec des panneaux solaires. On va essayer de mettre un système de récupération des eaux de pluie avec filtration pour avoir de l'eau potable et une réserve d'eaux usées bien sûr.

Il ne reste plus qu’à réaliser les travaux. Ce sera fait dans le secteur de Sarreguemines.

Pour ça, la famille lance un appel pour trouver un terrain sur lequel installer le bus et aussi un appel aux entreprises qui voudraient leur donner un coup de main pour transformer le véhicule en lieu de vie.

Après il ne restera plus qu’à partir à l’aventure tous ensemble.

De tout manière on est déjà tout le temps ensemble donc ça ne va pas changer grand chose.

Cédric Kempf

| vendredi 25 juin 2021 à 16:30 - Mise à jour à 16:46

Culture

Journée Européennes du Patrimoine : la maison Güth ouvre ses portes à Hoste

16/09/2021

Sport

Deux champions de Sarreguemines ont un objectif commun : Paris 2024

16/09/2021

Environnement

La Moselle-Sud devient la 15ème réserve de biosphère française de l'UNESCO

16/09/2021

Economie

Woustviller : les formations en alternance en grande forme

15/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.