Actualité


Moselle : Patrick Weiten est réélu président du département

Moselle : Patrick Weiten est réélu président du département

Ce jeudi 1er juillet, le Conseil départemental de la Moselle se réunissait pour élire son président. Trois candidats : Patrick Weiten, le président sortant, Jean François et Jean-Luc Bohl. Patrick Weiten l'emporte dès le 1er tour, avec 28 voix sur 54.

Patrick Weiten, élu de Yutz, entame son troisième mandat en tant que président de la Moselle. Il a été élu dès le premier tour, avec 28 voix, contre 19 pour Jean François, 6 pour Jean-Luc Bohl et un vote blanc. Il se dit ravi du résultat et de son élection au 1er tour.

Son N°1 - Moselle : Patrick Weiten est réélu président du département

Je pense qu’il y a le moment de la démocratie. Elle s’est exprimée. Aujourd’hui, il y a une majorité qui s’est rassemblée autour de moi. Je suis le président de toute l’Assemblée Départementale. Je travaillerai avec l’ensemble de l’Assemblée Départementale, avec même les challengers qui se sont opposés à moi au premier tour. Ils sont élus démocratiquement sur leur territoire, ils représentent un canton, une commune. Il est légitime et normal, et c’est mon rôle, de travailler totalement et de façon très ouverte et objective avec chacun des 53 autres conseillers départementaux.

Patrick Weiten revient sur ses projets, notamment ceux transfrontaliers, et promet que la Moselle sera entendue et reconnue à toutes les échelles. 

Son N°2 - Moselle : Patrick Weiten est réélu président du département

Notre rôle à nous, c’est que la Moselle tienne toute sa place d’euro-département, donc dans les relations transfrontalières, tienne toute sa place dans la région Grand Est. Je réunirai ce G24, donc les 23 intercommunautalités de Moselle dont la métropole, mais pas que. Et enfin, qu’elle tienne toute sa place auprès des 725 maires. Pour moi, c’est absolument essentiel, il faut que chaque territoire soit concerné et que l’on avance sur le projet qui est le nôtre, mais qui est le projet et programme de tous les Mosellans. Je vais prendre l’initiative de rassembler tous les présidents des huit autres départements du Grand Est, parce qu’il faut remettre en place cette conférence des présidents. Elle est essentielle pour travailler avec la région. Et puis, d’ici une quinzaine de jours, je vais siéger au sein de l’ADF, pour que la voix de la Moselle soit également reconnue, comme elle l’a été, et entendue, elle continuera à l’être, vous pouvez compter sur moi, à l’échelle nationale.

Patrick Weiten se lancera dans un tour des vingt-sept cantons de Moselle de façon annuelle. Il ira à la rencontre des maires, des chefs d’entreprise, de la population, de ce qui fait, selon lui, « la richesse du bien-vivre ensemble dans ce département ».

"Créer des groupes supplémentaires, c’est installer de la fracture"

Jean-Luc Bohl, candidat battu à la présidence du département, a déclaré qu'il allait probablement créer un groupe au Département. Patrick Weiten réagit à cette idée de création de groupe, qui risque de diviser l'Assemblée Départementale plus que de la souder. 

Son N°3 - Moselle : Patrick Weiten est réélu président du département

Créer des groupes supplémentaires, c’est installer de la fracture. Alors, il y a des candidats qui nous proposaient d'avoir un groupe de la majorité, ça, je ne le souhaite pas non plus. Il ne faut pas que ce soit monolithique. Les sensibilités sont différentes de ceux du centre et de la droite. Ce sont des perceptions différentes de l’action publique, sous toutes ses formes. Maintenant, si l’un ou l’autre souhaite créer un groupe… on va morceler la majorité ou l’action départementale, je pense pas que ce soit une bonne chose.

Mais si ce groupe, mené par Jean-Luc Bohl, ou tout autre groupe, venait à être créé, Patrick Weiten assure que tout sera mis en œuvre pour que ce groupe et l'Assemblée puissent travailler ensemble.  

15 vice-présidents élus au sein de la Commission permanente

L'Assemblée Départementale comptant 54 élus, il était possible de créer 15 postes de vice-présidents. Ils siégeront à la Commission permanente, comme l'ensemble des autres élus du conseil départemental. Parmi ces 15 vice-présidents, on retrouve Sonya Cristinelli-Fraiboeuf, maire de Woustviller, et réélue dans le canton de Sarralbe. Elle devient deuxième vice-présidente. Elle remplace Jean-Claude Cunat en tant que vice-président représentant de l’arrondissement de Sarreguemines. Ce dernier, qui était délégué à la culture, n’a pas été renouvelé. David Suck, président de la communauté de communes du Pays de Bitche, a été élu troisième vice-président. Sur le territoire de la Forbach, Elisabetch Haag, élue sur le canton de Stiring-Wendel, obtient une vice-présidence tout comme le maire de Morsbach et conseiller départemental sur le canton de Forbach, Gilbert Schuh. Ils sont respectivement sixième et septième vice-président.

Patrick Weiten a déclaré qu'il donnera aux élus de gauche un des quatre postes de secrétaire. Les commissions ne seront composées qu'en septembre, à la rentrée. Le président du département ne veut rien précipiter.

Elise Jeannelle

| jeudi 1 juillet 2021 à 19:16 - Mise à jour à 20:14

Santé

Moselle : 30% des femmes âgées entre 15 et 65 ans ne consultent pas de gynécologue

22/09/2021

Buzz - People

Sarralbe : Louise Keyser, 19 ans, rêve de devenir Miss Lorraine

22/09/2021

Initiative

Spicheren : ils vont chausser leurs baskets pour aider la recherche contre les cancers pédiatriques

22/09/2021

Santé

51% des 12-17 ans ont un schéma vaccinal complet en Moselle

21/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.