Actualité


La SPA pousse un cri d'alerte suite aux abandons

La SPA pousse un cri d'alerte suite aux abandons

A ce stade de l’été, les 62 refuges et Maisons SPA ont presque déjà atteint leur capacité maximale, particulièrement les chatteries.L’association ne sera bientôt plus en mesure de prendre en charge les abandons et d’accueillir de nouveaux animaux.

La situation est alarmante car cette tendance 2021 bat tous les tristes records des années précédentes. Depuis le 1er mai, 8 932 animaux issus de l’abandon ont été recueillis par la SPA, soit 6 % de plus qu’en 2019 sur la même période. Cette tendance s’accélère sur le mois de juin avec un accroissement de 14 % par rapport à 2019. L’augmentation la plus forte concerne les chats et les NAC’s (nouveaux animaux de compagnie) dont le recueil a augmenté de 25 % sur le mois de juin par rapport à 2019.

Dans le Grand-Est, les chiffres sont inquiétants

La région compte 6 refuges dont 4 en Moselle (Arry, Forbach, Sarreguemines et Thionville). 

Actuellement dans ces 6 refuges, près de 600 animaux sont pris en charge. Les refuges du Grand Est sont pleins.

Depuis le 1er mai, 577 animaux issus de l’abandon ont été recueillis (dont 413 chats et 113 chiens), ces chiffres suivent la même tendance que 2019, année record.

Le nombre de NACs (Nouveaux Animaux de Compagnie) sur la période 1er mai – 6 juillet 2021 a été multiplié par 5 par rapport à la même période en 2019 !

Les conséquences de la crise sanitaire ?

La SPA dénonce les achats faciles et déresponsabilisant sur Internet, comme sur le Bon Coin et dans les animaleries qui ont eu lieu en 2020. C’est finalement à retardement que les animaux de compagnie deviennent les victimes collatérales de la crise sanitaire.

La SPA traverse un début d’été encore plus dramatique que les précédents car nous devons gérer les conséquences de la pandémie et les dérives du business de l’animal. Notre association, forte de son ancrage territorial, fait tout son possible pour sauver les animaux achetés sur un coup de tête pendant les confinements et victimes d’abandon. Nous en appelons à la responsabilité des propriétaires d’animaux, l’abandon n’est pas une option, c’est un délit. -  Jacques-Charles Fombonne, président bénévole de la SPA

Cédric Kempf

| jeudi 8 juillet 2021 à 16:49 - Mise à jour à 17:04

Société

Tribunal de Sarreguemines : la priorité est donnée à la lutte contre les violences intrafamiliales et à la justice de proximité

23/09/2021

Economie

Le Foire Internationale de Metz démarre demain avec 350 exposants

23/09/2021

Santé

Freyming-Merlebach : une académie du bonheur pour améliorer le bien-être

23/09/2021

Société

Rencontre avec Eléna, passionnée de pâtisserie depuis son plus jeune âge

23/09/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.