Pendant les vacances, des contrôles aux frontières franco-allemandes - Radio Mélodie

Actualité

Pendant les vacances, des contrôles aux frontières franco-allemandes


par Elise Jeannelle
lundi 12 juillet 2021 à 06:23

Samedi, si vous étiez du côté du rond-point de la Brème d’Or à Spicheren, vous avez peut-être été contrôlé par les gendarmes. C’était l’opération Civil’Été : comme chaque année, les gendarmes et policiers de Moselle se sont mobilisés pour rappeler les consignes de sécurité routière aux usagers et notamment aux vacanciers. L’opération s’est effectuée en partenariat avec la police allemande.

Avec les grands départs en vacances, les risques d'accidents sont plus importants. Pour éviter les accidents, les gendarmes et policiers de Moselle se sont mobilisés pour l’opération Civil’Été : effectuer des contrôles et rappeler les consignes de sécurité routière. Les contrôles s’effectuaient à différents points situés près des frontières franco-allemandes en partenariat avec les policiers allemands. Le préfet de Moselle, Laurent Touvet, explique l’importance de cette mobilisation au moment des départs en vacances.

Son N°1 - Pendant les vacances, des contrôles aux frontières franco-allemandes

C’est le rappel aux vacanciers que la sécurité ne prend pas de vacances. On a tous connu une période très difficile depuis quelques mois. Nous avons une certaine inquiétude que l’attention se relâche et que le fait de partir en vacances, tout le monde se dit, ça y est, on fait ce qu’on veut. On fait ce qu’on veut, oui, mais on garde quand même un œil sur la sécurité. On reste vigilant au volant, on ne s’impatiente pas inutilement pour arriver tous à bon port et que les vacances soient réellement un moment de bonheur qui ne soit pas gâché par des accidents.

Pour le préfet de Moselle, Laurent Touvet, il était important qu'il soit présent pour cette opération de grande envergure.

Son N°2 - Pendant les vacances, des contrôles aux frontières franco-allemandes

Je suis venue ici manifester, à la fois mon intérêt pour ces patrouilles communes, mon soutien aux gendarmes et policiers français. Et puis, notre amitié et notre excellente collaboration avec les autorités allemandes, puisque nous avons le ministre de l’intérieur du Land de Sarre qui est présent, avec moi, sur ce contrôle ce matin et les responsables de la police du Land de Sarre.  

Ce n’est pas rare que les policiers mosellans travaillent en collaboration avec ceux allemands comme l’indique le Colonel Fonseca.

Son N°3 - Pendant les vacances, des contrôles aux frontières franco-allemandes

On essaye le plus souvent possible d’avoir des correspondances de travail régulières avec la police allemande, parce qu’on a une zone particulièrement étendue de frontières entre l’Allemagne et la Moselle. Il est essentiel que le travail commun de police puisse se faire des deux côtés. En sachant que là, actuellement, on travaille plus particulièrement sur la partie sécurité routière aujourd’hui.

Ces contrôles sont le résultat d'accords de coopération transfrontalière, visant à accroitre la sécurité routière de la Grande Région (Grand-Est, Wallonie, Fédération Wallonie-Bruxelles et Est de la Belgique, Grand-Duché de Luxembourg, Rhénanie-Palatinat, Sarre).

Prévention et sanction 

Ils étaient 4 policiers et gendarmes à rester mobiliser toute la journée au rond point du Auchan Brème d'Or de Spicheren. L'Adjudante Schaeffer de la gendarmerie de Behren-Lès-Forbach revient sur un contrôle routier effectué peu avant midi. 

Son N°4 - Pendant les vacances, des contrôles aux frontières franco-allemandes

C’était un contrôle routier normal, donc sur les papiers du véhicule et les papiers du conducteur. Donc vérifier si la carte grise est bonne, l’assurance, le contrôle technique. En même temps, on a constaté que le bébé en fait dans le siège arrière était mal attaché. Là, on l’a averti, car c’est l’enfant qui a tendance toujours à se détacher. Donc, voilà, on a essayé d’expliquer un petit peu, on l’a fait rattacher et tout était en règle donc il est reparti.

De la prévention avant tout et de la sanction si les règles ne sont pas appliquées, voilà le mot d'ordre pour cette opération Civil'Été 2021. Le préfet souligne que si les conducteurs font preuve de mauvaise foi, ils reçoivent une amende qui s’élève à 135 euros.


Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.