Actualité


Rencontre avec Manuel Petrazoller, artisan-sabotier à Phillipsbourg depuis 1996

Rencontre avec Manuel Petrazoller, artisan-sabotier à Phillipsbourg depuis 1996

Manuel Petrazoller est artisan-sabotier à Philippsbourg depuis 1996. Il est l’un des derniers sabotiers de France.

Son N°1 - Rencontre avec Manuel Petrazoller, artisan-sabotier à Phillipsbourg depuis 1996

Manuel est artisan-sabotier depuis 25 ans à Phillippsbourg. Ce passionné de bois a appris le métier auprès de son beau-père avant de lancer son propre atelier. Manuel travaille toujours sur du bois humide, c’est plus simple à manipuler. Il n’utilise que du bois de la région.

Alors, c’est de l’aulne, du peuplier, de l’érable, si j’en trouve, mais c’est vraiment le bois de la région.

Pour fabriquer une paire de sabots, il faut compter environ 45 minutes. Manuel nous explique les différentes étapes.

Ben déjà, il y a le choix du bois. On ramène le bois dans l’atelier, on fait un dégrossissage à la scie à ruban. On fait le tour extérieur à la tour à copier de 1915 et, après, on fait l’intérieur du sabot, avec une creuseuse de 1915 aussi. On fait le paroir, c’est enlever le surplus de bois, et après la phase de séchage… qui n’est pas la plus dure. Après, ponçage et déco, ou pas.

La machine à copier datant de 1915. Le sabot à droite sert de modèle et a été fabriqué à la main par Manuel
L'étape suivante, c'est la creuseuse datant elle aussi de 1915.

La partie de séchage n’est pas la plus difficile en effet puisqu’il faut attendre au moins deux semaines que le sabot sèche correctement. S’il est trop à la lumière ou si le bois sèche trop vite, le bois risque de se fendiller. Quant à la décoration sur les sabots, c'est sa femme qui s'en charge. Une fois le sabot fini, direction la pièce juste à côté de l'atelier, la boutique. Les clients sont toujours aussi demandeurs de sabots.

Ben, on en vend toujours régulièrement, oui, il n’y a aucun problème. Les gens les achètent pour les mettre au jardin pour être à la page, parce que c’est un truc naturel, tout le monde veut revenir au naturel. Le sabot, c’est ce qu’il y a de plus naturel.

Cet artisan-sabotier ne fabrique pas que des sabots, mais aussi divers objets en bois, allant de l'épée en bois au fouet de cuisine. 

Moi, je fais beaucoup dans le médiéval aussi, on fait des nichoirs à ma façon, dans un tronc de bois. On fait les mölkis, on fait pas mal de produits.

Et si vous souhaitez voir l'envers du décor et comprendre comment on fabrique un sabot, Manuel se fera un plaisir de vous le montrer. Vous pouvez venir visiter l'atelier du lundi au vendredi. Rendez-vous sur le site internet de La Boutique du Sabot pour découvrir tout ce que fabrique Manuel. 

Elise Jeannelle

| mardi 10 août 2021 à 07:53 - Mise à jour à 08:15

Société

Wings of the ocean : le cap des 200 dépollutions dépassé cette année

20/10/2021

Economie

Bitche : habitants et commerçants ravis de retrouver la foire, presque comme autrefois

20/10/2021

Insolite

Woustviller : des vestiges gallo-romains retrouvés dans la zone d'activités

20/10/2021

Santé

Moselle : la vaccination contre la grippe commence ce vendredi

20/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.