Actualité


Porcelette (Ep.2) :
la plus vieille maison date de 1611

Porcelette (Ep.2) :
la plus vieille maison date de 1611

La plus vieille bâtisse de Porcelette date de la création de la commune en 1611

Direction la rue de Boucheporn pour aller à la ferme Collmann. Cette ancienne abbatiale est devenue un corps de ferme dirigé par la famille Collmann. Cédric a rencontré Jean-Luc Collmann l’un des descendants.

Son N°1 - Porcelette (Ep.2) : la plus vieille maison date de 1611

Ici, les fondations, il n'y en a pas, on est à même la terre, les pierres viennent toutes des carrières de Porcelette donc c'est des pierres de sable.

Elle a connu toutes les époques, toutes les guerres, mais elle est toujours là. La maison a encore une cave voûtée, chose rare à Porcelette, avec un sol fait de terre dure. On y retrouve encore l’étable à chevaux, la porcherie et 11 ares de jardin, une véritable serre naturelle où on cultivait des céréales, des pommes de terre et des betteraves.

Quand il fait froid à l'extérieur, on entre dans le jardin, on arrive dans un autre monde. Il fait doux, il fait bon parce qu'il y a la chaleur des murs qui reflète sur le jardin.

Cette ferme servait à nourrir la famille mais, elle a servi au final à tout le village. Les propriétaires avaient le cœur sur la main.

Je dirais même que mon père, je pense, il est l'une des seules personnes, ancien du village, à pouvoir être entrée dans toutes les maisons du village; soit pour y avoir amené du charbon, du bois, soit des céréales, des pommes de terre et j'en passe...

La moissonneuse-batteuse des Collmann était aussi très demandée par tout le village.

Toutes les personnes qui avaient, ne serait-ce qu'un petit lopin de céréales à faire, il venait ici pour que ce soit moissonné. La moissonneuse-batteuse effectivement était tout en bois, il en reste un petit vestige.

Malheureusement, lors de la Seconde Guerre Mondiale, les Allemands ont transformé plusieurs pièces de la maison. Aujourd’hui, on y voit encore des traces.

Il y a 3 pièces qui se sont transformées en prison et avec tout ce que comportait une prison. Mon père n'a pas osé ou n'a pas voulu ôter ces barreaux de prison qui sont toujours accrochés au mur.

Une grande partie de la bâtisse est d’époque. Un lieu chargé de souvenirs et une fierté pour Jean-Luc de faire partie de l’histoire de la plus vieille maison de Porcelette.

Cédric Kempf

| mardi 10 août 2021 à 05:04 - Mise à jour à 08:19

Actualité

Le Moulin d'Eschviller se met aux couleurs d'Halloween !

23/10/2021

Sortie

Concert, kirb et Halloween : les idées de sortie du week-end

23/10/2021

Radio Mélodie

Cadeaux, bêtisier et mots doux : Joyeux anniversaire Sébastien !

22/10/2021

Jeux

Gagnez votre iPhone 13 !

22/10/2021

Voir la suite

Votre vie privée est importante pour nous
En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre charte cookies, nos CGU, la détection des bloqueurs de publicité, le dépôt de cookies et technologies similaires tiers ou non, le croisement avec les données que vous avez fourni dans les formulaires du site afin d’améliorer votre expérience utilisateur, vous offrir des contenus et publicités personnalisés à votre profil, effectuer des études pour optimiser nos offres et prévenir la fraude publicitaire. En savoir plus et paramétrer les cookies.